Le roi d’Espagne écrit à la famille de la victime de Tongres

Le couple royal d’Espagne a envoyé une lettre de condoléances (photo) et de soutien à la famille de la mère limbourgeoise de 44 ans, Elke Vanbockrijck, qui est décédée dans l’attentat sur les Ramblas à Barcelone, la semaine dernière. "Sa mémoire nous restera comme témoignage de paix", écrivent les souverains. Le bourgmestre de Tongres, Patrick Dewael, a salué cette marque de solidarité.

C’est l’ambassadrice d’Espagne en Belgique, Cecilia Yuste Rojas, qui est allée signer le registre de condoléances, ce mercredi après-midi, pour la victime limbourgeoise de l’attentat de Barcelone. Bien qu’elle parle l’espagnol, l’anglais et le français, l’ambassadrice a écrit une page complète dans le registre, en néerlandais.

"J’ai écrit un texte qui m’est venu du cœur, et j’ai demandé qu’on me le traduise en néerlandais. Je l’ai fait pour soutenir la famille, les amis et les concitoyens de la victime", expliquait Cecilia Yuste Rojas. Elle affirme ressentir surtout "de la douleur, du silence et de la solidarité" à la suite des attentats en Catalogne.

L’ambassadrice espagnole a ensuite été reçue par le bourgmestre de Tongres, Patrick Dewael (photo), pour un entretien. Dewael a également salué l’initiative du couple royal espagnol, qui a rédigé une lettre à l’attention de la famille et des proches d’Elke Vanbockrijck.

"Dans cette lettre, le roi et la reine d’Espagne affirment être profondément émus par la mort d’Elke. Nous estimons que cette marque de solidarité de la famille royale espagnole est très importante, et nous lui sommes très reconnaissants". Les funérailles de la mère de famille de 44 ans, dont les fils et l’époux sont restés sains et saufs dans l’attentat, devrait avoir lieu dans l’intimité, indiquait Patrick Dewael.

Dans sa lettre à la famille limbourgeoise, le couple royal espagnol écrit encore : "Sa mémoire nous restera, ainsi qu’à tous les Espagnols, comme témoignage de paix, de liberté et de cohésion face à la barbarie du terrorisme. Dans ces moments particulièrement difficiles, nous partageons votre douleur et vous envoyons notre soutien sincère".