Un conducteur saoul arrêté deux fois en 20 minutes

La police locale de la zone Bilzen-Riemst-Hasselt (Limbourg) a arrêté deux fois le même conducteur en 20 minutes. Pour couronner le tout, sa femme, qui est venue le chercher, avait également un verre dans le nez.

L’attention d’une équipe de patrouille a été éveillée lorsqu’une voiture a traversé à grande vitesse le centre de Bilzen (province du Limbourg). À Meershoven, la police a mis la voiture sur le côté. Après avoir soufflé dans le ballon, il s’est avéré que le conducteur avait 2 pro mille d’alcool dans le sang, un taux quatre fois supérieur à la limite autorisée.

À la demande du parquet du Limbourg, on lui a directement retiré son permis pour une période de quinze jours. Les forces de l’ordre lui ont bien fait comprendre qu’il ne pouvait plus conduire la voiture. Un avertissement qui est tombé dans l’oreille d’un sourd.

Vingt minutes plus tard, une équipe de police a de nouveau arrêté la même voiture avec le même conducteur. Étant donné qu’on avait déjà retiré le permis de l’homme pour 15 jours, le parquet a décidé de confisquer la voiture pour deux semaines.

Lors du deuxième contrôle, la partenaire du conducteur ivre est venue le chercher à Bilzen. La police a alors constaté que les feux de croisement de la voiture ne fonctionnaient pas. Elle a également dû souffler dans l’éthylomètre. Résultat : elle avait près d’1,5 promille d’alcool dans le sang. On lui également retiré son permis, mais pour six heures. Le couple devra se justifier devant le juge de police.