Une mosquée sur cinq contrôlée pour extrémisme en 2016

L'an dernier, la Sûreté de l'Etat a mené l'enquête au sein de 58 lieux de culte dans le cadre de la lutte contre l'islamisme radical. Cela revient à une mosquée visitée sur cinq en Belgique, selon une réponse parlementaire donnée par le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V) et rapportée par De Tijd samedi.
BELGA

En 2015, 56 lieux de culte et 57 associations islamiques (contre 61 en 2016) avaient attiré l'attention des services de renseignements, a répondu le ministre à une question parlementaire du député Philippe Pivin (MR).

Dans certains cas spécifiques, une enquête judiciaire a été ouverte. La Sureté de l'Etat inspecte une mosquée pour plusieurs raisons: la gestion de la mosquée, les imams qui y prêchent ou les visiteurs.

Le service a souligné que quasi toutes les mosquées examinées n'étaient pas reconnues. "Nos enquêtes se focalisent sur les menaces comme l'extrémisme, les processus de radicalisme et le terrorisme. Dans ce contexte, les communautés religieuses ne sont que rarement reconnues. Les groupes terroristes ne sont en effet pas connus pour leur formation théologique. Que du contraire."