Vooruit, la plateforme politique formée par d’anciens N-VA

D’anciens membres de la N-VA démarrent une plateforme politique. L’objectif est de soutenir les partis non-traditionnels lors des élections communales de l’année prochaine. Les initiateurs soulignent qu’il ne s’agit pas d’un parti politique mais d’une plateforme.

L’année passée, Geo Verstichel en Marniek De Bruyne, anciens membres de la N-VA, avaient fondé le parti local "Kortrijk Vooruit" ("En avant Courtrai"), c’était les prémisses du mouvement. Samedi soir, le coup d’envoi de la "Vooruit" a été officiellement donné. Cette plateforme rassemble déjà des partis d’une trentaine de communes provenant des cinq provinces flamandes.

Parmi les membres de cette plateforme, on compte Wim Jorissen (ancien échevin N-VA à Malines), Antoine Denert (ancien bourgmestre N-VA de Kruibeke), Patrick Grootjans (ancien échevin sp.a à Tirlemont).

Geo Verstichel explique : "Pour éviter tout malentendu, nous ne sommes pas un parti politique, nous voulons simplement offrir une plateforme aux petits partis qui n’appartiennent pas à une couleur politique. Nous facilitons seulement la manière dont les personnes peuvent collaborer." De manière concrète, il s’agit surtout du partage de savoir-faire.

Tous les partis sont le bienvenu tant qu’ils ne sont pas d’extrême-gauche ou d’extrême-droite. Ils devront signer une charte et Vooruit ne compte pas imposer des positions. "Les partis peuvent conserver leur spécifié. Le but n’est pas, à l’instar des partis traditionnels, de prendre des décisions au niveau local depuis Bruxelles ou Anvers", précise le fondateur de la plateforme.