Œufs contaminés : La Flandre va aussi se constituer partie civile

La Flandre va se constituer partie civile dans le dossier des œufs contaminés au fipronil, a indiqué mercredi la ministre de l'Agriculture Joke Schauvliege (CD&V) au parlement flamand. La Belgique s'était déjà engagée à faire de même, tandis que la Wallonie y est disposée, avait indiqué le ministre René Collin (CDH).

Mme Schauvliege a précisé que 14 entreprises flamandes étaient encore bloquées, alors qu'elles étaient 87 dans le cas à la base.
Quant à la constitution de partie civile, "l'instruction a été donnée", indique la ministre. "Si les fautes sont établies, il est important que nous soyons associés à la procédure."

Un dialogue avec la Commission européenne au sujet de la problématique du fumier est prévu vendredi. La matière issue des entreprises concernées doit être traité de manière sûre mais également efficace en termes de coût. "Les Pays-Bas, l'Allemagne et la France sont aussi confrontés à la question", souligne la ministre flamande.

Les plus consultés