Gaia dénonce les accidents lors de la course hippique de Waregem

Comme chaque année, avait lieu à Waregem, en Flandre occidentale, la célèbre course hippique à obstacles "Waregem-Koerse". Mardi, de nombreux chevaux sont tombés et quatre ont été blessés. Un des chevaux a dû être euthanasié. Gaia, l’association de défense des droits des animaux, critique l’organisation et estime que les obstacles doivent être modifiés d’urgence afin que les chevaux ne puissent plus se blesser.

Les organisateurs de la course de chevaux avaient pourtant adapté le parcours cette année afin de renforcer la sécurité, mais selon Michel Vandenbosch de Gaia "ce n’est pas encore suffisant".

Quatre chevaux blessés dont un a dû être euthanasié, sur 35 participants c’est un bilan beaucoup trop lourd pour le président de Gaia. "Je suis dégoûté" a affirmé Michel Vandenbosch. "Il faut évaluer à fond la difficulté des obstacles ainsi que les critères de sélection avec comme but une adaptation en profondeur. On ne peut plus continuer de la sorte" a-t-il ajouté.

Le parcours avait pourtant été modifié ces dernières années par les organisateurs afin de renforcer la sécurité des chevaux mais cela n’a pas empêché les accidents. Chaque année le parcours est évalué par les organisateurs, mais pour Michel Vandenbosch toutes ces modifications n’auront pas été suffisantes pour éviter que des accidents se produisent et même si les critères de sélections ont été renforcés, "ils ne sont toujours pas suffisants".