Peter Gyselbrecht exige 255.000 euros de l'Etat belge

Le beau-frère du châtelain de Wingene, Peter Gyselbrecht, âgé de 38 ans, exige un dédommagement de 255.510 euros de la part de l'Etat belge. Il estime avoir été emprisonné à tort lors de l'enquête effectuée par le parquet brugeois.
Foto Kurt

Peter Gyselbrecht, qui a fait sept mois de détention préventive, a envoyé sa requête au ministre de la Justice Koen Geens (CD&V). Il y réclame, à titre de dédommagement moral, 250 euros par jour passé en détention préventive, soit une somme de 50.750 euros, ainsi que 204.760 euros pour la perte de salaire et les coûts qu'il estime devoir engager pour prouver son innocence.

La réponse du ministre de la Justice est attendue pour la mi-février au plus tard.

Peter Gyselbrecht, est le fils du docteur André Gyselbrecht, qui a donné l’ordre d’assassiner le châtelain Stijn Saelens. Après avoir été longtemps soupçonné, les poursuites ont été abandonnées contre lui depuis janvier.

Gert Warson, l’avocat de Peter Gyselbrecht estime que suite à cette affaire, son client a besoin d’une aide psychologique, il a en effet perdu son travail et sa petite amie l’a quitté.