Des images de femmes en bikini recouvertes à Berchem-Sainte-Agathe

Dans la commune bruxelloise de Berchem-Sainte-Agathe, une exploitante a recouvert de papier brun des dessins représentants des femmes en bikini sur une attraction foraine. Selon le parlementaire N-VA Karl Vanlouwe c’est le bourgmestre qui aurait exigé que l’on cache ces images. Mais ce dernier dément.

Le parlementaire flamand Karl Vanlouwe a ouvert de grands yeux hier lorsqu’en visitant la foire de Berchem-Sainte-Agathe, il a remarqué que des représentations de femmes en bikini qui décoraient une attraction avaient été recouvertes de papier brun.

Karl Vanlouwe a demandé à l’exploitante la raison de son geste. Cette dernière a répondu avoir fait cela à la demande du bourgmestre et ce pour ne heurter personne.

Karl Vanlowe trouve cela scandaleux. Il estime que "nos libertés sont sous pression. Tout ce qui est important dans notre monde occidental est mis sous pression", estime-t-il.

Le collège dément et explique le quiproquo

Dimanche le collège de Berchem-Sainte-Agathe a voulu mettre les choses au point. Le service Commerce et Festivités de la commune avait reçu une demande d'emplacement pour une attraction Lambada. Sur photo, elle avait pour thématique le rock and roll et montrait des visages et une Cadillac. L'autorisation a été délivrée.

Après l'installation des attractions mardi en soirée, une visite de contrôle a été effectuée mercredi par les services de la Commune, notamment pour s'assurer du respect du plan d'installation.

Le service Commerce et Festivités a alors constaté que l'attraction Lambada portait en fait des images de femmes dénudées. Etant donné la proximité immédiate d'une attraction destinée à de très jeunes enfants et le caractère familial de ce genre d'événement, les agents communaux ont discuté de la situation avec l'exploitante.

Celle-ci a proposé de camoufler les textes à caractère érotique et les personnages dénudés.

Cette solution a été proposée par l'exploitante elle-même et ne constitue en aucun cas une injonction donnée directement par le bourgmestre de Berchem-Sainte-Agathe Joël Riguelle (CDH), explique la Commune.

Instruction a été donnée dimanche de retirer les bâches pour ne pas envenimer les choses.

Le bourgmestre n’est au courant de rien

Le bourgmestre de Berchem-Sainte-Agathe Joël Riguelle (CDH) est indigné. Il affirme qu’il n’a jamais demandé à l'exploitante de recouvrir ces images.

"Au cas où un bourgmestre ferait une telle demande, cela devrait se faire légalement. Cela signifie qu’il doit rédiger un arrêté etc. Or je n’ai jamais demandé rien de cela à cette exploitante. C’est totalement faux. C'est une pure fake news.

Si quelqu’un travaillant pour la commune avait demandé de recouvrir une image de femmes en bikini, alors cela a été fait sans mon autorisation et sans celle du collège. La personne concernée devra venir s’expliquer mardi."