La VRT travaille à une "Université de Flandre "

Le service public flamand de radio et télévision et les universités flamandes préparent un projet qui vise à rapprocher les sciences des citoyens. Des cours magistraux donnés par des professeurs et spécialistes seront ainsi enregistrés et diffusés via l’internet, sous le label "Université de Flandre", précise le porte-parole de la VRT, Hans Van Goethem.

"Les discussions sont déjà à un stade avancé", précise Hans Van Goethem, et les cinq recteurs des universités flamandes, la Jeune Académie - une association autonome de chercheurs et d’artistes de haut niveau, faisant partie de l’Académie royale flamande de Belgique pour les Sciences et les Arts - et la VRT se sont mis d’accord de façon informelle pour collaborer à l’élaboration d’une nouvelle plateforme d’information. Elle aura la forme d’une association sans but lucratif, financée par les universités.

Les partenaires espèrent pouvoir lancer le projet encore au cours de l’année académique qui vient de commencer. Le but est d’enregistrer les cours ex-cathedra de professeurs dans un cadre attrayant, pour les rediffuser ensuite via l’internet.

Pas de remise de diplômes

L’idée provient des Pays-Bas voisins. Les cours magistraux enregistrés - pendant lesquels des professeurs expliqueront, par exemple, l’influence du bonheur ou de la chance sur les gènes - dureront en moyenne un quart d’heure et seront accessibles à la plus grande majorité.

Cette initiative ne prendra néanmoins pas la forme d’un établissement académique et ne décernera pas de diplômes aux étudiants qui suivent les cours via l’internet.

"Université de Flandre" permettra aux universités flamandes de s’adresser à davantage de monde et d’obtenir une audience plus large, alors que la VRT y voit une manière de faire sortir l’université de ses murs. Le service public de radio-télévision considère aussi comme sa mission sociale de divulguer l’enseignement et l’éducation. Le CEO de la VRT, Paul Lembrechts (photo principale), se dit enthousiaste pour le projet.

La première chaîne radio de la VRT, Radio 1, sera également l’un des partenaires de l’Université de Flandre, "mais nous allons aussi nous tourner vers d’autres chaînes, pour élargir la diffusion".