Amère défaite pour Zulte Waregem face à Nice

Zulte Waregem a raté son entrée en lice en Europa League, jeudi soir à domicile, à la suite de sa défaite par 1-5 contre l’OGC Nice. Seul Leya Iseka est parvenu à marquer un but, sauvant ainsi l’honneur des Flamands. Le prochain rendez-vous de Zulte Waregem dans ce groupe K est fixé pour le 28 septembre, à Rome face à la Lazio.

Les Français ont cassé le moral du Essevee dès le deuxième quart d'heure du match, grâce au doublé de Plea (16e et 20e minutes) et au but de Bonfim Dante (28e). Aaron Leya Iseka a brièvement redonné espoirs aux Flandriens en faisant 1-3 en début de deuxième période (46e), mais Nice a finalement ajouté deux buts à son escarcelle grâce à Saint-Maximin (69e) et à Balotelli (74e).

L’entraineur Francky Dury voulait une équipe entreprenante devant ses supporters et n'a pas été déçu dans le premier quart d'heure de la rencontre avec plusieurs belles offensives de la part de ses joueurs. Le gardien niçois Cardinale devait même s'interposer brillamment à deux reprises pour éviter un but de Peter Olayinka (9e minute).

Mais Nice s'est ensuite réveillée et a montré la différence de niveau qui existe entre les deux équipes. Très efficaces, les 'Aiglons' ouvraient le score grâce à Alassane Plea, dont la frappe déviée par Heylen mettait Leali hors de cause (16e).

L'attaquant français récidivait dans la foulée en se trouvant à la réception d'un centre de Lees-Melou (20e). Kaya avait tout de suite l'occasion d'interrompre l'hémorragie, mais manquait le but du 1-2 en plaçant son tir ras-de-terre à côté des filets (23e). Le black-out défensif des Flandriens se poursuivait quelques minutes plus tard lorsque Dante expédiait au fond des filets un ballon errant dans le rectangle suite à un corner niçois (28e).

En menant 0-3 à la pause, les joueurs de Lucien Favre obtenaient quelques épisodes chanceux à leur avantage. Malgré le score démoralisant, Zulte Waregem n'en démordait pas et réduisait l'écart au retour des vestiaires. Olayinka recevait une balle en profondeur et butait sur Cardinale, dont la sortie imparfaite laissait filer le ballon vers le petit rectangle, où Leya Iseka (photo archives) se jetait pour faire 1-3 (46e).

Revigoré, le Essevee se battait sur tous les ballons et affichait son tempérament offensif, mais était vite calmé par les buts en contre d'Allan Saint-Maximin (69e) et Mario Balotelli (74e) qui alourdissaient le score final à 1-5.