L’arrêt du réacteur Tihange 1 prolongé

Le premier réacteur de la centrale nucléaire de Tihange (province de Liège) restera à l’arrêt jusqu’au 30 novembre, indique ce lundi son exploitant Engie Electrabel sur son site "Transparency". Il aurait normalement dû être relancé la nuit prochaine. L’opération annuelle de maintenance sera maintenant combinée à une procédure d’entretien prévue initialement pour fin octobre.

Le réacteur numéro 1 de la centrale nucléaire de Tihange a été mis manuellement à l'arrêt la semaine dernière afin d'effectuer une opération de maintenance. Il devait redémarrer dans la nuit de lundi à mardi, mais Engie Electrabel a décidé de combiner l'intervention actuelle avec une procédure d'entretien qui était initialement prévue du 28 octobre au 16 décembre, a indiqué une porte-parole du groupe ce lundi.

"Nous avons décidé d'anticiper cet entretien programmé et de l'effectuer maintenant, en même temps que la réparation imprévue d'un moteur", a expliqué la porte-parole.

Cette intervention sur le moteur concerne la partie nucléaire de l'entité, mais la porte-parole souligne qu'il ne s'agissait pas d'une mise à l'arrêt automatique la semaine dernière. "Ce sont nos équipes qui ont décidé d'intervenir."

Tihange 1 offre une capacité de 962 MW. Comme l'entretien était normalement programmé à une période plus froide, du 28 octobre au 16 décembre, Engie Electrabel ne s'attend pas à des problèmes d'approvisionnement.