La Belgique affrontera la France en finale de la Coupe Davis

Notre pays s’est qualifié pour sa deuxième finale de Coupe Davis de tennis en trois ans, en battant l’Australie en demi-finale par 3 à 2. Steve Darcis (ATP 77) a offert le point décisif à la Belgique en battant Jordan Thompson (ATP 70) dimanche soir en 3 sets au Palais 12 de Brussels Expo. Plus tôt dans la journée, David Goffin (ATP 12) avait égalisé 2-2 contre l’Australie en battant Nick Kyrgios (ATP 20) en 4 sets. La Belgique affrontera la France (du 24 au 26 novembre prochains, en déplacement), victorieuse de la Serbie par 3 à 1.
AFP or licensors

Steve Darcis (ATP 77) a remporté, pour la cinquième de fois de sa carrière, un cinquième match décisif en Coupe Davis. Dimanche, le Belge de 33 ans s'est défait de l'Australien Jordan Thompson, 23 ans et 70e mondial, sur le score de 6-4, 7-5 et 6-2 après 2 heures et 23 minutes de jeu. Grâce à cette victoire sur la terre battue du Palais 12 de Brussels Expo, la Belgique se qualifie pour la troisième finale de Coupe Davis de son histoire après ses deux défaites contre la Grande-Bretagne en 1904 et 2015. Les joueurs de Johan Van Herck iront défier la France fin novembre, qui a battu la Serbie 3-1.

Laurie Dieffembacq

Vendredi en ouverture de la demi-finale, David Goffin avait battu John Millman en 4 sets : 6-7 (4/7), 6-4, 6-3 et 7-5. Nick Kyrgios avait cependant remis les deux équipes à égalité en venant à bout de Steve Darcis en 5 sets : 6-3, 3-6, 6-7 (5/7), 6-1, 6-2.

Samedi, la paire australienne composée de Jordan Peers et Jordan Thompson avait été trop forte pour Ruben Bemelmans (ATP 92) et Arthur De Greef (ATP 147), battus (photo) en 3 sets : 6-3, 6-4, 6-0.

AFP or licensors

Au pied du mur dimanche

Menée 1-2 après le double de samedi, la Belgique n'avait plus le droit à l'erreur. Premier à monter sur le court dimanche, David Goffin (photo) a brillamment battu Nick Kyrgios en quatre sets : 6-7, 6-4, 6-4 et 6-4. Il restait donc à Steve Darcis à ponctuer le travail en battant Jordan Thompson (ATP 70), préféré in extremis à John Millman (ATP 185) par Lleyton Hewitt, le capitaine australien.

La première manche a commencé de façon idéale pour le Liégeois de 33 ans. En effet, il a pris la mise en jeu de Thompson dès le premier jeu, conservant cette avance jusqu'au terme de la manche (6-4). La rencontre est encore montée en intensité. Après un rapide break de part et d'autre en début de manche, les deux joueurs se sont rendus coup pour coup. Davantage bousculé par son adversaire, Steve Darcis a sauvé deux balles de set à 4-5. Mais 'Mister Coupe Davis', habitué à la pression inhérente à ce genre de situation, a pris une nouvelle fois le service de son adversaire avant d'enlever la deuxième manche, porté par un public acquis à sa cause (7-5).

Laurie Dieffembacq

Le Belge, précis dans son jeu d'attaque et solide du fond du court, a continué sur sa lancée. Grâce à un slice toujours très efficace, il s'est forgé un avantage de deux breaks (4-1). Concentré sur son sujet et auteur d'une rencontre aboutie de bout en bout, Steve Darcis (photo) a décroché la victoire sur une dernière montée au filet (6-2).

En termes statistiques, c'est la cinquième fois que Darcis donne la victoire à la Belgique dans l'ultime rencontre. Le Belge l'avait déjà fait lors de la demi-finale contre l'Argentine en 2015, venant à bout de Federico Delbonis en quatre sets. A noter aussi que c'est la 14e fois que l'équipe belge remonte un retard de 2-1, ce qu'elle avait déjà réalisé contre l'Australie de Lleyton Hewitt, alors joueur, lors des barrages pour le groupe mondial en 2010.

En finale, la deuxième en trois ans pour l'équipe emmenée par Johan Van Herck, les Belges devront se déplacer en France du 24 au 26 novembre prochain. Les joueurs de Yannick Noah se sont imposés devant la Serbie (3-1) sur la terre battue de Lille. La France, qui compte 9 titres, court derrière la victoire depuis 2001. En 2014, elle avait été battue en finale à domicile par la Suisse de Stan Wawrinka et Roger Federer.

Laurie Dieffembacq
Laurie Dieffembacq
Laurie Dieffembacq
Laurie Dieffembacq