Lutte contre la radicalisation : un fonctionnaire belge détaché en France

Un fonctionnaire de liaison de la police belge est détaché depuis le 15 septembre auprès des autorités du nord de la France, dans le cadre de la lutte contre la radicalisation. "Dans un contexte où la radicalisation violente représente une menace majeure pour la sécurité publique de part et d'autre de la frontière, ce fonctionnaire de liaison contribuera à faciliter la récolte et l'échange d'informations liées à ce phénomène entre la police intégrée belge et les services français compétents", a indiqué la préfecture (autorités locales) de la région des Hauts-de-France (nord, à la frontière belge).

Cette initiative doit ainsi permettre "de disposer d'une meilleure vue sur la manière dont le phénomène de la radicalisation se manifeste des deux côtés de la frontière dans l'Eurométropole Lille-Courtrai-Tournai et ses environs", limitrophe de la Belgique, poursuit le communiqué.

Les forces de police locales dans la région frontalière avec la France collaborent déjà régulièrement lors d'opération conjointes ou à l'occasion de grands événements comme la braderie de Lille.

"Cette collaboration est absolument nécessaire", estime le bourgmestre de Courtrai et président de l'Eurométropole Vincent Van Quickenborne (Open VLD). "D'une part, nous connaissons le phénomène de la criminalité transfrontalière. Nous avons bien des caméras, mais il est toujours nécessaire de récolter des informations sur certains phénomènes sur le terrain. S'il y a une augmentation de certains faits dans le nord de la France, cela est intéressant aussi pour nous. D'autre part, il y aura également un travail sur la radicalisation. Des liens sont souvent établis entre la Belgique et la France dans plusieurs dossiers et un bon échange d'informations est crucial. Ce fonctionnaire de liaison aidera au renforcement de ces échanges d'informations, mais aussi de connaissances et d'expériences. Je suis également heureux de voir que la thématique de la sécurité devient un thème de plus en plus important au sein de l'Eurométropole."