Des fresques de jeunes Molenbeekois aux Etangs Noirs

Douze jeunes habitants de la commune bruxelloise de Molenbeek ont travaillé pendant un an à une série de fresques, sous la conduite du jeune artiste graffeur Annas al-Haroche, et réalisé 18 projets sur les thèmes du respect, le vivre ensemble, la diversité et la solidarité. Les habitants du quartier ont ensuite pu choisi six de ces fresques, qui ont été inaugurées ce mercredi à la station de métro Etangs Noirs, située sur les communes de Molenbeek-Saint-Jean et Koekelberg.

Le quai de la station Etangs Noirs est décoré de longue date d’une fresque à l’huile du peintre malinois Jan Burssens (1925-2002). Il y a dix ans, la station de métro de Molenbeek-Saint-Jean avait aussi été décorée de fresques réalisées par des jeunes de la maison Centrum West de cette commune.

Une décennie plus tard, ce sont douze jeunes Molenbeekois qui ont réalisé 18 fresques en un an, sous la supervision du graffeur molenbeekois de 20 ans Annas al-Haroche. Leurs réalisations ont été présentées aux habitants du quartier, qui ont voté en avril dernier, sélectionnant ainsi les six fresques qui ont finalement été inaugurées ce mercredi à la station de métro Etangs Noirs. En présence du ministre bruxellois de la Mobilité, Pascal Smet (SP.A), et de la bourgmestre Françoise Schepmans (photo).

Ces fresques illustrent les thèmes de la diversité, du respect, du vivre ensemble, de la solidarité, mais aussi de la sécurité. Le ministre Smet a souligné qu’il était bon "que nos jeunes Bruxellois s’approprient la station avec ce projet", le métro représentant une partie importante de la vie quotidienne dans la capitale.