Un policier en contact avec le frère d'un des suspects des attentats du 22/03

Le policier bruxellois soupçonné d’avoir transmis des informations confidentielles contenues dans un dossier de terrorisme aurait été en contact avec Yassine Atar, le frère d’Oussama Atar et le cousin des frères El Bakhraoui, qui se sont fait exploser lors des attentats du 22 mars 2016 à Zaventem et à Bruxelles. Ce contact aurait été établi avant les attentats.

Le policier de la zone de Bruxelles Nord a été interpellé lundi, il est soupçonné de violation du secret professionnel et de corruption.

Il aurait transmis des informations confidentielles à des personnes impliquées dans un dossier terroriste.

La VRT a appris de bonnes sources que cet homme aurait été en contact, via Whatsapp, avec Yassine Atar, le frère d'Oussama Atar, qui est considéré comme le cerveau présumé derrière les attentats du 22 mars à Bruxelles et Zaventem.

Les frères Atar sont également les cousins des frères El Bakraoui, qui se sont fait exploser dans la station de métro Maelbeek et à l’aéroport de Zaventem, le 22 mars 2016. 

Le contact date d’avant les attentats. Le contenu des messages ne nous est pas connu, mais cela a suffi pour que le juge d’instruction le place sous mandat d’arrêt.

Qui est Yassine Atar

Yassine Atar est le frère cadet d'Oussama Atar, l'homme qui est considéré comme le cerveau derrière les attentats du 22 mars dans notre pays. Il est incarcéré depuis le 27 mars 2016, soit cinq jours après les attentats, pour participation à des activités terroristes. Le rôle qu'il a joué exactement au sein de la cellule n'est pas clair à ce jour, mais il est certain qu'il était un personnage clé.