Hein Vanhaezebrouck quitte son poste d'entraîneur de La Gantoise

Hein Vanhaezebrouck et La Gantoise ont décidé de se séparer de commun accord. En conférence de presse ce mercredi après-midi, le désormais ex-coach des Buffalo's a exprimé sa reconnaissance envers le club où il a "passé la plus belle période de (sa) carrière."

"Je veux tout d'abord remercier le président et le manager du club pour la discussion de mardi et pour la manière et le respect avec lesquels ils ont géré cette situation", a débuté Vanhaezebrouck. "J'ai passé ici la plus belle période de ma carrière. Nous avons obtenu des résultats incroyables et nous sommes très contents de notre collaboration durant toutes ces années. Le respect reste mutuel mais nous avons remarqué que cette année, c'était difficile de continuer de la sorte."

"Ce que j'ai réalisé avec le club a pu l'être grâce aux prestations fantastiques des joueurs", a ensuite souligné HVH.

"Asare, Neto, Milicevic, Foket et tous ceux qui sont partis ont tenu leur rôle de leaders jusqu'au dernier moment. Je les remercie beaucoup. Ce seront également les joueurs les plus touchés (par mon départ). J'ai également parlé directement aux jeunes joueurs. Il y a énormément de jeunes talents qui font partie de l'équipe. Ils en deviendront les nouveaux leaders et devront incarner le renouvellement. J'ai eu le sentiment que pour moi ça devenait trop compliqué de continuer et qu'il y avait trop de choses qui ne se sont pas passées comme elles auraient dû. Je ne vais pas entrer dans les détails mais à un moment il faut oser prendre une décision même si elle est douloureuse. J'espère que La Gantoise pourra se sortir de cette situation aussi vite que possible."

Hein Vanhaezebrouck a ensuite affirmé n'avoir conclu aucun accord avec Anderlecht, le club où son nom a été cité après le départ du coach des Mauves René Weiler.

"Je n'ai encore pris contact avec personne pour le moment et peut-être que je ne m'engagerai nulle part. En tout cas, cela (le départ de Weiler) n'a pas eu d'influence sur ma décision. J'ai juste eu la sensation que pour moi et pour mon entourage, je ne pouvais plus continuer ici."

Une séparation de commun accord

Le manager de La Gantoise Michel Louwagie, le président Ivan De Witte et le désormais ex-coach Hein Vanhaezebrouck sont venus expliquer les raisons de la séparation entre l'entraîneur et le club devant la presse ce mercredi. Le président a livré son ressenti sur la fin de ces 3 ans et demi de collaboration mais a également décrit les discussions qui ont précédé cette décision.

"Il y a eu plusieurs discussions ces derniers jours entre Michel Louwagie, Hein Vanhaezebrouck et moi-même. Le sujet de conversation a toujours été la situation sportive du club de La Gantoise. La conclusion que nous avons tirée après ces rencontres est de mettre fin de commun accord à notre collaboration avec Hein Vanhaezebrouck", a entamé De Witte.

"Mardi soir, nous avons encore parlé longuement et c'est là que nous avons pris une décision définitive. Une décision prise de façon inattendue. Ce n'est pas cela que nous avions l'intention de faire. Je pensais que tout cela pouvait encore prendre un tournant positif mais ça n'a pas été le cas. J'étais convaincu que nous pouvions encore continuer à travailler ensemble. Mais il y a aussi des aspects humains dans cette affaire. La manière dont une personne se sent au jour le jour dans son cadre de travail est aussi très importante. Finalement, nous avons compris que pour les deux parties, il était mieux de ne pas poursuivre cette collaboration. Nous nous quittons en amis et avons mené les discussions nécessaires avant de prendre cette décision."

"Je dois remercier HVH pour sa collaboration", a poursuivi De Witte."Il a écrit une page de l'histoire spéciale de La Gantoise lors d'une période très courte à la tête de notre équipe. Nous sommes devenus champions en 2015, nous avons ensuite joué la Ligue des Champions et l'Europa League. Hein a amené La Gantoise à un autre niveau. Je me tiens devant vous avec des sentiments mitigés", a-t-il déclaré aux journalistes.

"Et c'est avec tristesse que je prends cette décision. Je ne vais pas dire que c'est moi qui ai donné l'impulsion définitive ayant mené à cette décision. C'est plutôt l'addition de plusieurs facteurs. Je ne vais pas aborder les penchants financiers de cette séparation ici, ça restera en interne. Un nouvel entraîneur? On va y travailler."