Sugardating : le CEO Vedal convoqué à Bruxelles pour audition

L’entrepreneur norvégien Sigurd Vedal (photo), CEO du site de rencontres controversé "Rich Meet Beautiful" (RMB), a été identifié et convoqué par le parquet de Bruxelles pour être entendu. Une enquête a en effet été ouverte pour déterminer si sa campagne publicitaire est consécutive d’une infraction pénale. Elle incitait les jeunes étudiantes à rencontrer des hommes riches, pour financer leurs études.

A l'initiative du procureur du Roi du parquet de Bruxelles, un procès-verbal a été rédigé, mardi, à charge de X pour "incitation à la débauche d'une personne majeure dans un lieu public". L’entrepreneur norvégien Sigurd Vedal a depuis été identifié comme le responsable de la campagne publicitaire.

Dans le cadre de cette enquête, les services de police de la zone Bruxelles-Capitale/Ixelles ont recherché activement la voiture et la remorque qui diffusaient la publicité. A leur interception mardi soir, le chauffeur et son passager ont été identifiés. Ils ne sont pas connus de la justice et ont collaboré avec les services de police. La bâche publicitaire a été saisie et sera déposée au greffe correctionnel.

Sigurd Vedal a annoncé jeudi dans le quotidien flamand Het Laatste Nieuws le retrait de la campagne publicitaire controversée lancée lundi aux abords des campus universitaires. La campagne incitait les jeunes étudiantes à rencontrer des hommes riches, via un site de rencontres, pour financer leurs études.

Plusieurs communes ont interdit mardi la publicité sur leur territoire, à commencer par Watermael-Boistfort, Ixelles et Bruxelles-Ville. Le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort a pris mercredi matin un arrêté pour l'interdire dans l'ensemble de la Région. Une plainte a été reçue au Jury d'éthique publicitaire.