Voilà ce qui change à partir du 1er octobre

Le premier du mois est synonyme de changements. Et le mois d’octobre ne fait pas exception à la règle. Au menu : cyclistes, permis de conduire, aides à emploi à Bruxelles, et mesure d’économie d’énergie en Flandre.
Jonas Hamers / ImageGlobe

Cyclistes ivres : fin du retrait automatique

À partir du 1er octobre, les cyclistes pris en flagrant délit d'ivresse sur la voie publique ne perdront plus automatiquement leur permis de conduire une voiture. La possibilité subsiste mais les juges estimeront désormais l'opportunité d'appliquer cette sanction.

Jusqu'à présent, les cyclistes pris en flagrant délit d'ivresse sur la voie publique risquaient, outre une amende fixe, le retrait de leur permis de conduire. Quelques centaines de cas par an aboutissaient à un dossier judiciaire et au retrait du permis pendant un mois, selon les estimations de la députée Open Vld Sabien Lahaye-Battheu, à l'initiative de la nouvelle loi.

La réforme des aides à l'emploi dite "groupes cibles" entrera en vigueur ce 1er octobre en Région bruxelloise. Cette réforme accorde une attention particulière aux jeunes de moins de 30 ans, aux personnes peu qualifiées, aux chercheurs d'emploi de longue durée (au moins 12 mois d'inoccupation) ainsi qu'aux travailleurs âgés (au moins 55 ans). La refonte du système répond à trois objectifs principaux, à savoir la simplification, la bruxellisation et la transition.

Bruxelles : réforme des aides à l’emploi

La réforme est avant tout une simplification profonde du dispositif "Activa", jusqu'ici fondé sur l'activation des allocations. Le système d'aide à l'emploi a pour particularité de s'adresser uniquement aux demandeurs d'emploi inscrits chez Actiris depuis 12 mois et domiciliés en Région bruxelloise. L'objectif d'une telle mesure est de recentrer les aides sur les habitants de la capitale. Il ne sera par ailleurs plus nécessaire de bénéficier d'allocations de chômage pour entrer dans les conditions Activa. Les personnes émargeant au CPAS et les exclus du chômage entreront également dans le champ d'application.

Enfin, la réforme facilitera la transition vers l'emploi puisqu'il sera possible de prétendre à l'aide immédiatement sous certaines conditions. Ce sera notamment le cas pour ceux qui auront travaillé sous un contrat d'insertion, auront été licenciés d'une entreprise en restructuration (loi Renault) ou qui auront suivi un stage ou une formation professionnelle d'une durée minimum de six mois.

Un budget annuel de près de 255 millions d'euros a été alloué à la réforme qui devrait bénéficier à plus de 18.000 chercheurs d'emploi bruxellois.

Flandre : mesures d’économie d’énergie

Les Flamands qui investissent dans des mesures visant à augmenter l’efficacité énergétique de leur bâtiment pourront emprunter plus (15 000 euros au lieu de 10 000 euros) à un taux d’intérêt de 2 % pour des travaux de rénovation, comme l’amélioration de l’isolation, l’installation de nouvelles fenêtres, de panneaux solaires. Le remboursement peut également s’étaler sur 8 ans en non plus sur 5 ans. Les personnes à bas revenus ont la possibilité d’emprunter pour une durée de 10 ans et ne paie pas d’intérêt.

Délai pour le permis de conduire

Après avoir réussi leur permis théorique, les candidats devront dorénavant s'entraîner au moins 9 mois avant de passer leur permis de conduire pratique.