Bruges toujours en tête après sa victoire face à La Gantoise

Le Club de Bruges s’est imposé 2-1 face à La Gantoise, lors du premier match de la 9ème journée du championnat de Belgique au programme dimanche. Au classement, les Brugeois (24 points) sont premiers avec 4 unités d'avance sur Charleroi. Les Buffalos (6 points) sont 14e. Anderlecht s’est imposé sur le fil face au Standard et Zulte Waregem s’est incliné face à Lokeren.

Peter Balette, le coach intérimaire de Gand, a fait confiance aux joueurs, qui n'avaient pris que 6 points sur 21 sous Hein Vanhaezebrouck. Les Buffalos avaient opté pour la continuité et sur le terrain, les carences défensives sont restées bien visibles.
D'emblée, Hans Vanaken a trouvé Ruud Vormer seul dans le rectangle gantois (2e). Les Brugeois ont continué à presser mais Wesley a tiré à côté (6e) et Anthony Limbombé a oublié d'utiliser son pied gauche (9e).

Les Blauw & Zwart ont alterné leurs assauts une fois par la gauche, une fois par la droite. Et sur coup franc de la gauche, Vormer a trouvé Dennis isolé (16e, 1-0). S'il a encore eu une double occasion par Wesley et Vanaken (17e), le Club Bruges a surtout vu les Buffalos revenir dans le match par Kubo, qui a profité d'une hésitation de Stefano Denswil et d'une glissade d'Ethan Horvath (23e, 1-1).

La Gantoise a semé encore la panique dans la défense brugeoise mais le tir de Kubo a heurté le poteau (32e) et Brandon Mechele s'est substitué à son gardien sur une tentative de Mamadou Sylla (38e).

A la reprise, les Buffalos ont misé sur le contre et tenaient d'autant plus facilement leur rôle que le moteur brugeois avait des ratés. Jusqu'à ce que Vormer profite d'une perte de balle de Birger Verstraete pour servir Cools, qui a surpris Lovre Kalinic (71e, 2-1).
Les changements en fin de match ne modifièrent plus le marquoir, malgré plusieurs possibilités brugeoises créées par Jelle Vossen monté au jeu à la 80e minute.

Anderlecht remporte le Clasico face au Standard

Si l'après-Vanhaezebrouck a plutôt mal débuté pour La Gantoise dimanche à Bruges, il restait à savoir comment allait se terminer l'intérim de Nicolas Frutos à Anderlecht contre le Standard, pour le compte de la 9e journée de la Jupiler Pro League de football.

L'ancien buteur argentin des mauves était en effet pour la quatrième et dernière fois à la tête de l'équipe championne de Belgique avant la trêve internationale et l'arrivée apparemment minutieusement programmée de HVH. Point de vue résultats il n'aurait en tout cas pu faire mieux en championnat: six points sur six dont un Clasico victorieux au Stade Constant Vanden Stock - ce n'était plus arrivé depuis avril 2014 ! - grâce à un but d'Henry Onyekuru à la 89e.

Le Portugais Josué Sa, préféré à Olivier Deschacht, profitait de la blessure d'Uros Spajic pour effectuer ses débuts officiels à Anderlecht.

En face le Roumain Razvan Marin bénéficiait lui de la suspension de Carlinhos en milieu de terrain alors que devant Ricardo Sa Pinto avait préféré le Croate Duja Cop, aligné seul en pointe, à Orlando Sa.

Le technicien portugais allait toutefois être contraint de remplacer Merveille Bokadi, touché au genou dans un contact pourtant en apparence anodin avec Onyekuru, cinq minutes plus tôt, par Valeri Luchkevych, dès la 28e minute.

A part cela le public n'avait guère l'occasion de vibrer, le Standard cadenassant le jeu et empêchant Anderlecht de développer celui qu'il souhaitait.

Aucun des deux entraîneurs ne modifia son équipe au repos.
Anderlecht l'échappa belle dès la reprise lorsque Cop arracha le ballon à Kara Mbodj mais ne cadra pas son tir, alors que l'occasion était belle.

La réaction, un vigoureux tir du gauche de Lukasz Teodorczyk, mit en difficulté le gardien Guillermo Ochoa qui écarta néanmoins le ballon (57e). Le Polonais inquiéta encore le Mexicain mais sans le surprendre 3 minutes plus tard.
Frutos rappela Alexandru Chipciu sur le banc pour lancer Pieter Gerkens dans la bagarrre à la 68e.

Sa Pinto remplaça lui Dieumerci Ndongala par Edmilson, à la 72e, tandis que Teodorczyk céda juste après sa place à Hamdi Harbaoui. Ce fut ensuite au tour de Nicolae Stanciu de relayer Sofiane Hanni à la 81e.

Enfin Orlando Sa entra sur la pelouse à la place de Paul José Mpoku à la 87e. Aucun des nouveaux acteurs n'est toutefois impliqué dans la confection de l'unique but du match à la 89e: un centre de Leander Dendoncker qui surmonte Collins Fai et est imparablement repris de la tête par Onyekuru.

Luchkevych aurait pu et même dû égaliser dans les arrêts de jeu mais échoua de quelques millimètres.

Comme le disait Frutos vendredi en conférence de presse, il faudra laisser du temps à son successeur pour réviser entièrement le moteur mauve.

En attendant il lui laisse malgré tout en héritage une qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe, et un six sur six en championnat, même s'ils seront divisés par deux à l'issue de la saison régulière.

Anderlecht accuse cependant toujours un retard de 9 points sur le leader, Bruges, le seul club du G5 actuellement qualifié pour le Play-off I, soit dit en passant!

Le technicien portugais allait toutefois être contraint de remplacer Merveille Bokadi, touché au genou dans un contact pourtant en apparence anodin avec Onyekuru, cinq minutes plus tôt, par Valeri Luchkevych, dès la 28e minute.

A part cela le public n'avait guère l'occasion de vibrer, le Standard cadenassant le jeu et empêchant Anderlecht de développer celui qu'il souhaitait. Aucun des deux entraîneurs ne modifia son équipe au repos. Anderlecht l'échappa belle dès la reprise lorsque Cop arracha le ballon à Kara Mbodj mais ne cadra pas son tir, alors que l'occasion était belle.

La réaction, un vigoureux tir du gauche de Lukasz Teodorczyk, mit en difficulté le gardien Guillermo Ochoa qui écarta néanmoins le ballon (57e). Le Polonais inquiéta encore le Mexicain mais sans le surprendre 3 minutes plus tard.

Frutos rappela Alexandru Chipciu sur le banc pour lancer Pieter Gerkens dans la bagarrre à la 68e. Sa Pinto remplaça lui Dieumerci Ndongala par Edmilson, à la 72e, tandis que Teodorczyk céda juste après sa place à Hamdi Harbaoui. Ce fut ensuite au tour de Nicolae Stanciu de relayer Sofiane Hanni à la 81e.

Enfin Orlando Sa entra sur la pelouse à la place de Paul José Mpoku à la 87e. Aucun des nouveaux acteurs n'est toutefois impliqué dans la confection de l'unique but du match à la 89e: un centre de Leander Dendoncker qui surmonte Collins Fai et est imparablement repris de la tête par Onyekuru.

Luchkevych aurait pu et même dû égaliser dans les arrêts de jeu mais échoua de quelques millimètres.

Comme le disait Frutos vendredi en conférence de presse, il faudra laisser du temps à son successeur pour réviser entièrement le moteur mauve. En attendant il lui laisse malgré tout en héritage une qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe, et un six sur six en championnat, même s'ils seront divisés par deux à l'issue de la saison régulière.

Anderlecht accuse cependant toujours un retard de 9 points sur le leader, Bruges, le seul club du G5 actuellement qualifié pour le Play-off I, soit dit en passant!

Zulte-Waregem s’incline face à Lokeren

Zulte-Waregem s'est incliné à domicile 1-3 face à un Lokeren réaliste en clôture de la 9e journée de Jupiler Pro League de football. Les joueurs de Francky Dury ont eu de nombreuses occasions mais se sont heurtés à un grand Davino Verhulst dans la cage waeslandienne et à un Tom de Sutter réaliste face au but flandrien.

Lokeren, sur sa première véritable occasion, a fait la différence par l'intermédiaire de Tom de Sutter (8e). L'ancien Anderlechtois et Brugeois a contrôlé un centre dans le rectangle avant de reprendre de volée la balle dans le but. Zulte-Waregem a ensuite poussé pour revenir à la marque mais a trouvé Davino Verhulst sur sa route ou un poteau (27e).

En début de seconde période, Lokeren a doublé la mise grâce une nouvelle fois à Tom de Sutter (48e). A la suite d'un coup franc, la balle a heurté le montant et est revenu chanceusement sur la tête de l'attaquant qui ne s'est pas fait prier pour réaliser un doublé. Par la suite, Ivan Saponjic, sur sa première touche de balle après être monté au jeu, a donné un excellent ballon dans le rectangle à Peter Olayinka qui a réduit la marque (64e).

Steve de Ridder (86e) en fin de match a anéanti les derniers espoirs des coéquipiers de Julien De Sart, blessé pour cette rencontre.

Avec cette victoire, Lokeren (10 points) remonte à la 9e place du classement tandis que Zulte-Waregem (16 points) reste en 4e position.

Foto Kurt

Classement au terme de la 9ème journée

1.Club Bruges            24
2.Charleroi                 20
3.Mouscron                17
4.Zulte Waregem       16
5.Saint-Trond             16
6.Antwerp                  15
7.Anderlecht              15
8.Waasland-Beveren 12
9.Lokeren                   10
10.Genk                     10
11.Courtrai                 9
12.Standard               9
13.FC Malinois           8
14.La Gantoise          6
15.Ostende                5
16.Eupen                   5