La nouvelle campagne de 11.11.11 compare nos politiciens à des réfugiés

11.11.11 - la coupole des ONG engagées dans la solidarité internationale- lance une nouvelle campagne où des politiciens flamands qui ont déménagé d’une ville à l’autre pour des raisons politiques sont comparés à de vrais réfugiés politiques. Il s’agit notamment de Zuhal Demir (N-VA), de Kris Peeters (CD&V), de Meyrem Almaci (Groen) ou d’Annemie Turtelboom (Open VLD).

La première image de cette campagne, lancée par 11.11.11 via Twitter montre une photo de la secrétaire d’Etat Zuhal Demir (N-VA) avec cette légende "Zuhal Demir, d’Anvers à Genk" à côté d’une photo d’une vraie réfugiée politique avec la légende :"Saya Hadid, de Bagdad à Anvers". Dans le tweet on peut lire : "Certains migrent pour des raisons politiques. D’autres aussi #AllemaalMensen." (Tous des êtres humains).

On retrouve le même tweet mais avec des personnalités différentes.

Ce tweet a provoqué de nombreuses réactions négatives. L'ONG a été accusée de viser tout spécialement Zuhal Demir et de prendre une position politique. Ce tweet est qualifié de "mauvais goût" et de "dégoutant". La principale intéressée Zuhal Demir n’a pas voulu réagir.

De son côté, 11.11.11 nie que sa campagne ait un objectif politique. "Nous sommes une coupole d’organisations pluralistes donc nous ne visons jamais un parti en particulier", a déclaré le directeur Bogdan Vanden Berghe.

"Personne ne doit se sentir visé : la photo avec madame Demir n’est pas la seule que nous lançons aujourd’hui".

Un peu plus tard 11.11.11 a joint le geste à la parole et a diffusé les portraits de Meyrem Almaci (Groen), d’Annemie Turtelboom (Open VLD), suivies ensuite par les photos de Wout Schafraet (PVDA), de Kris Peeters (CD&V) et de Caroline Gennez (SP.A).

Ces portraits diffusés sur les réseaux sociaux s’inscrivent dans la campagne "Mensen onderweg naar beter" (Les gens migrent vers quelque chose de meilleur) de 11.11 11 où la problématique des réfugiés occupe une place centrale. "Nous voulons faire réfléchir les gens par un message provocateur" ajoute Bogdan Vanden Berghe.

Si la secrétaire d'Etat Zuhal Demir n'a pas souhaité réagir personnellement, les verts flamands ont, pour leur part, fait savoir qu'ils soutenaient cette campagne. Caroline Gennez, Kris Peeters et Wout Schafraet ont fait entendre aussi via Twitter qu’ils soutenaient également cette campagne.