Des portiques individuels pour renforcer la sécurité du Parlement flamand

Le Parlement flamand a annoncé jeudi l'entrée en vigueur de nouvelles mesures de sécurité à partir du 6 novembre, avec la mise en service de portiques individuels d'accès.

Les mesures de sécurité avaient déjà été renforcées après les attentats du 22 mars 2016, qui avaient frappé l'aéroport de Bruxelles-National et la station de métro Maelbeek.

Les contrôles d'accès au bâtiment, situé rue de Louvain, à deux pas du Parlement fédéral, avaient été accrus, avec l'installation de détecteurs de métaux et de scanners.

A partir du 6 novembre, des portiques individuels d'accès seront mis en service à toutes les entrées du parlement.

Cette mesure "cadre avec la politique de sécurité du Parlement flamand", a précisé l'institution. "Nous voulons parvenir à un meilleur contrôle des accès et réduire les risques le plus possible".