Près de 11 millions d’euros pour rénover le Vooruit

Le gouvernement flamand va débloquer 10,8 millions d’euros pour la restauration du centre d’arts gantois Vooruit (photo), entre 2019 et 2023. Il allouera aussi 840.000 euros pour la rénovation de l’église Saint-Walburge à Audenarde, également en Flandre orientale. D’après le ministre-président Geert Bourgeois, l’ancienne maison du peuple sera ainsi un exemple d’une réaffectation intelligente d’un monument protégé depuis 1983.

Le centre d’arts gantois (photo), conçu il y a plus d’un siècle par Ferdinand Dierkens dans un style entre Art nouveau et Art déco et monument protégé depuis 1983, accueille chaque année 250.000 visiteurs. Il doit être rénové en partie pour pouvoir maintenir un accueil optimal du public.

La restauration durera jusqu’en 2023. Pendant tout ce temps, le Vooruit demeurera cependant accessible au public. Mieux encore : des visites guidées du chantier seront organisées. Pour ces travaux, le gouvernement flamand débloque 10,8 millions d’euros.

La salle de fêtes du Vooruit est une icône de la culture avec un rayonnement international. Grâce à cette restauration, "nous permettons à l’ancienne maison du peuple de briller comme exemple d’une réaffectation intelligente d’un monument protégé", indiquait le ministre-président Geert Bourgeois, qui est aussi compétent en matière de patrimoine immobilier.

La tour de Saint-Walburge également rénovée

L’église principale d’Audenarde, en Flandre orientale, sera également restaurée. Sainte-Walburge (photo ci-dessous) reçoit en effet une prime de patrimoine de l’ordre de 840.000 euros pour la rénovation de sa tour.

Les travaux sont urgents, car des morceaux se sont déjà détachés de la tour. Il s’agit d’un travail de restauration important. L’église, qui est un mélange de gothique tournaisien et brabançon, possède probablement le plus vieux carillon qui ait jamais été construit.