La neige perturbe la circulation sur les routes et dans les airs

Alors que l’Institut royal de météorologie (IRM) décrétait à nouveau le code orange sur les routes à partir de 8h du matin (9h pour les provinces d’Anvers et du Limbourg), les chutes de neige ont été généralisées sur le pays. Vers 11h, on recensait près de 1.300 km de ralentissements. Les routes étaient surtout encombrées en Flandre et à Bruxelles. Des sorties et entrées d’autoroutes ont été fermées, tout comme les tunnels bruxellois. La neige perturbe aussi le réseau de la Stib dans la capitale. L’Agence flamande des routes et de la circulation conseille de reporter tout déplacement, si possible. D'autant plus que l'heure de pointe du soir s'annonce chaotique sur les routes. A Brussels Airport, de nombreux vols sont anulés ou retardés.

Les chutes de neige se concentraient sur la Flandre et à Bruxelles en début de journée. Dans les provinces d’Anvers, du Limbourg, du Brabant flamand et à Bruxelles, l’IRM prévoyait jusqu’à 10 centimètres de neige au sol.

En Flandres occidentale et orientale, la couche pourrait même atteindre 15 cm.

Dans le Hainaut, le centre du pays et en Campines, la neige pouvait se transformer en neige fondante ou pluie. En fin d’après-midi et en soirée, la zone de neige se déplacera vers l’est du pays et perdra de son intensité. Les services d’épandage sont sortis en masse ce lundi matin. Au cours du week-end écoulé, ils ont déversé sur les routes de Flandre quelque 1.800 tonnes de sel.

Vers 10h30 du matin, le ring de Bruxelles était totalement bouché, la circulation sur les routes flamandes se révélait également très difficile. En Wallonie, la circulation était perturbée entre Bruxelles et Lille (France), ainsi qu'entre Bruxelles et Mons. Un accident s'est en effet produit sur l'E19 sur l'axe Bruxelles-Mons-Valenciennes à hauteur de Obourg. Plusieurs accidents se sont produits en matinée, notamment sur la N90 entre Mons et Charleroi-Namur-Liège, à hauteur de Lambusart en direction de Namur. Un véhicule en panne sur le ring d'Anvers en direction de Bruxelles rendait le passage difficile.

Transports en commun et aéroport perturbés

Les chutes de neige avaient entraîné vers midi des retards pour 90 vols et l'annulation de 60 vols à l'aéroport de Bruxelles-National. Les pistes de décollage et d'atterrissage ainsi que les voies de circulation doivent en effet être déneigées. Les avions doivent, eux, être dégivrés.

Les départs d'avions ont été interrompus pendant plusieurs heures (jusque 18h) à Brussels Airport, en raison des conditions atmosphériques. Certains passagers ont dû attendre plusieurs heures à bord d'un avion coincé sur le tarmac.

L'aéroport invite dès lors les passagers à consulter les informations de vol sur le site web de Brussels Airport ou à contacter leur compagnie aérienne. Les voyageurs doivent également prendre leur précaution pour rejoindre l'aéroport, les routes étant fortement encombrées.

Les chutes de neige à Bruxelles perturbent la circulation des bus de la Stib. Les trams sont, eux, ralentis.

En Flandre, la circulation des bus et des trams de la société régionale De Lijn est fortement perturbée en Flandre orientale, en Brabant flamand et en province anversoise. Les retards sont importants. A Bruges, (Flandre occidentale) certains bus doivent faire des détours.

En Wallonie, la circulation de deux bus est déviée à Mouscron, indique le Tec sur son site web. Plusieurs déviations sont également mises en place en province de Namur et de Luxembourg. Le reste de la Wallonie n'est pas perturbé.

Du côté de la SNCB, seul un train a connu un problème d'adhérence du côté de Liège, ce qui a eu quelques conséquences sur le trafic ferroviaire dans la région liégeoise. Sinon, les problèmes sont assez ténus et la mise en place du nouveau plan de transport n'a pas été impactée par les conditions climatiques, indiquait un porte-parole de la société ferroviaire.

Beaucoup d’appels au centre d’urgence du VAB

Le centre d'urgence du VAB a noté lundi matin près de 64% d'appels supplémentaires par rapport à un lundi matin normal. L'assistance dépannage flamande a été surtout sollicitée pour des problèmes de batterie et de démarrage. L'assistance de Touring n'a, elle, pas constaté une augmentation des appels. "Il n'a pas gelé cette nuit donc il n'y a pas de raison que les automobilistes aient davantage de problèmes", souligne son porte-parole, Danny Smaghe.

"A 7h, nous constations une augmentation de 73% (des appels d'urgence)", indiquait le porte-parole du VAB, Joni Junes. "Beaucoup d'automobilistes ont pêché par excès de prudence et ont voulu démarrer avant que la neige tombe. Une heure plus tard, l'augmentation était déjà plus réduite."

Prudence sur les routes ce lundi soir et cette nuit

L'Agence flamande des routes et de la circulation (AWV) prévoit des difficultés sur les routes lundi soir et dans la nuit de lundi à mardi. Pour lundi soir, l'IRM met de nouveau en garde contre les conditions glissantes dans toutes les provinces flamandes et à Bruxelles en raison des précipitations hivernales. La situation de mardi matin n'est pas encore claire.
Au cours de la soirée et de la nuit, la zone de neige se déplacera graduellement de l'ouest vers le centre puis vers l'est du pays.
Le code orange s'applique dans toutes les provinces flamandes et à Bruxelles. Cela signifie qu'on s'attend à ce que le sol soit très glissant, soit par une ou quelques fortes averses de neige soit par de la pluie verglaçante ou de la bruine sur une surface gelée.