Indemnisation pour les entreprises touchées par la crise du fipronil

La Commission européenne reconnait la récente crise du fipronil dans le secteur aviaire comme "événement extraordinaire" et a donné son feu vert au projet d’indemnisation initié par le gouvernement belge, s’est réjoui ce mardi le ministre fédéral de l’Agriculture, Denis Ducarme. Les éleveurs qui ont eu des œufs contaminés à l’insecticide utilisé dans l’éradication du pou rouge ont jusqu’à fin avril 2018 pour introduire leur dossier de demande d’indemnisation.
AFP or licensors

Les entreprises touchées l’été dernier par la crise du fipronil ont jusqu'au 30 avril 2018 pour introduire leur dossier et les preuves nécessaires auprès du service public fédéral Budget, qui sera opérationnel dès le mois de janvier.

Une commission "fipronil" analysera les dossiers et le ministre de l'Agriculture Denis Ducarme statuera sur les octrois des compensations.

"Un budget de 21.842.304 euros a été validé par la Commission européenne pour le secteur de l'Agriculture, dont près de 5 millions de la première enveloppe ont déjà été libérés", précise le cabinet de Denis Ducarme.

AFP or licensors