Pamela Anderson envoie une lettre au ministre Ben Weyts

L’actrice américaine Pamela Anderson a adressé une lettre au ministre flamand du Bien-être animal, Ben Weyts (N-VA), pour déplorer l'absence de mesure quant à l'interdiction de l'élevage d'animaux à fourrure en Flandre.

"En tant que fervente défenseuse des animaux, j’étais heureuse d'apprendre que vous vous étiez engagé à interdire l'élevage d'animaux à fourrure en Flandre […] mais nous sommes en décembre et aucune mesure n'a encore été proposée pour mettre fin à cette production cruelle", a écrit Pamela Anderson dans une lettre à Ben Weyts qui a été relayée par l’organisation de défense des animaux Gaïa.

Selon l’actrice américaine, chaque journée de report de cette loi signifie une journée de souffrance supplémentaire pour les plus de 200 000 visons enfermés dans les 17 élevages à fourrure en Flandre. "Ces animaux sauvages sont confinés dans des petites cages de treillis métallique, puis tués pour la fabrication d'accessoires de mode dont personne n'a besoin, et que de plus en plus de personnes refusent d'avoir", a-t-elle ajouté.

"Qui peut refuser quelque chose à Pamela ?"

Le ministre flamand a indiqué à VRT NWS qu’il n’avait pas attendu la lettre de l’actrice pour agir. "J’ai élaboré un plan concret qui doit être discuté au sein du gouvernement flamand." Avant d’ajouter : "Qui peut refuser quelque chose à Pamela ?"

Les parlements wallon et bruxellois ont pour leur part déjà interdit les élevages d'animaux à fourrure en 2015.