Un fossoyeur brugeois prend en photo des cadavres

À Bruges, un fossoyeur se retrouve en prison, car il aurait pris des photos de restes humains sur son GSM. La police a découvert les photos sur son GSM par hasard, révèle le quotidien Het Nieuwsblad.

Les forces de l’ordre ont retrouvé par hasard ces photos. L’homme de 30 ans a été arrêté il y a un mois parce qu’il a été reconnu sur des vidéos à la suite d’émeutes lors d’un match de football. La police a analysé le téléphone portable et a retrouvé des photos de cadavres.

En tant que fossoyeur, il doit enlever les cercueils des tombes dont la concession funéraire est arrivée à échéance. Il aurait pris des photos des cadavres, il risque un emprisonnement d’un an pour violation de sépulture.

Sur une autre photo, on voit également le crâne avec un dessin d'une croix gamée. Le suspect a avoué: "J'ai déterré le crâne et j'ai effectivement dessiné la croix gammée. C'était plus dans le but d'un jeu, certainement pas par conviction", a-t-il indiqué au Nieuwsblad.