L’antisémite Jan Tollenaere quitte la N-VA

Jan Tollenaere ne fait plus partie de la N-VA, annonce De Standaard. Dans l’émission "Les enfants de la collaboration", ce dernier a tenu des propos antisémites et a rendu sa carte de parti à la suite d’une discussion avec les responsables du parti à Turnhout.

Jan Tollenaere est le fils de Reimond Tollenaere, membre de la Ligue nationale flamande qui a perdu la vie au front de l’est quand il combattait pour la Waffen-SS lors de la Seconde Guerre mondiale. Dans l’émission de Canvas, Jan Tollenaere se qualifiait d’"antisémite, mais pas un virulent". Il a expliqué que les juifs étaient des parasites et a remis en doute l’existence de l’Holocauste.

Ces déclarations n’ont pas été bien accueillies que ce soit auprès du Forum des organisations juives ou auprès de la N-VA. Deux organisations dont il était membre. À la suite de l’émission, les leaders de la N-VA à Turnhout l’ont invité pour discuter et l’intéressé a rendu sa carte à ce moment-là. "Il sentait déjà depuis plus longtemps que c’était mieux de le faire pour le parti. Il est arrivé à la même conclusion que nous", a indiqué la présidente de la N-VA Turnhout, Els Baeten.

Les responsables nationaux du parti se réjouissent du fait que Jan Tollenaere ne soit plus membre de la N-VA. "Ses déclarations vont à l’encontre des idées du parti et des valeurs démocratiques que chaque membre doit respecter", a déclaré le porte-parole Joachim Pohlmann.