6.000 ans d’histoire émergent du sol à Kuurne

La commune située en Flandre occidentale pourrait être bien plus ancienne qu’on ne le soupçonnait. Des objets datant du Néolithique (il y a environ 6.000 ans) et de l’époque romaine ont en effet été trouvés dans le sol lors d’examens archéologiques préalables au lancement d’un projet immobilier. Kuurne fêtera en principe en 2023 son neuvième centenaire.

"En principe", car il semble effectivement que l'activité dans ces contrées soit bien antérieure à cela. "Les traces les plus anciennes datent du Néolithique, il y a quelque 6.000 ans, à cette période où l'homme commence à s'adonner à l'agriculture", explique l'archéologue Floris Beke.

"Nous avons trouvé, éparpillés sur tout le terrain, des tessons de pots et des centaines de silex. A cette époque, l'homme fabriquait essentiellement des outils en silex, ne maîtrisant pas encore la technique pour faire des objets en métal."

Des objets datant de l'âge du fer, soit âgés entre 4.000 et 2.000 ans, et de l'époque romaine ont également été dénichés. "Nous avons notamment découvert cinq silos souterrains destinés à conserver les céréales sur une longue durée. Les conditions de conservation dans ces cavités étaient à ce point optimales qu'on a retrouvé une lance et une section d'échelle en bois vieilles de 2.500 ans."