Greenyard Foods voudrait racheter l’Américain Dole

Le groupe belge, devenu un leader mondial dans la transformation et la distribution de fruits et légumes en fusionnant quatre entreprises en 2015 - Univeg (fruits et légumes frais, fleurs et plantes), Pinguin (surgelés), Noliko (conserves de fruits et légumes) et Peltracom (substrats pour l'horticulture) - a confirmé ce mardi, depuis son siège à Sint-Katelijne-Waver, être en "négociations avancées" dans l’espoir d'acquérir la société américaine Dole Food Company, connue pour ses bananes et ses ananas en conserves. Il s’agirait d’un rachat pour plusieurs milliards d’euros.

"A ce stade, un accord définitif n'a pas été atteint et il n'y a pas de garantie que ces négociations déboucheront sur une transaction entre les deux entreprises", précisait toutefois ce mardi la société belge, spécialisée dans les fruits et légumes surgelés. Greenyard indique encore dans un communiqué avoir sécurisé un "financement approprié" et se déclare confiant dans sa capacité à mener à bien la transaction, le cas échéant, avec une approche financière équilibrée.

L'agence de presse Reuters avait évoqué dès lundi l'intérêt de Greenyard pour Dole Food, citant un prix de rachat possible de 2,5 milliards de dollars (environ 2,12 milliards d'euros). L'entreprise californienne étudierait également la possibilité d'une introduction en Bourse mais un deal avec Greenyard Foods constituerait une solution de sortie plus rapide pour le propriétaire David Murdock, âgé de 94 ans.

Le groupe belge Greenyard compte plus de 9.000 collaborateurs et est présent dans 25 pays. Il réalise un chiffre d'affaires de quelque 4,25 milliards d'euros par an. L'entreprise, basée à Wavre-Sainte-Catherine (province d'Anvers) et cotée sur Euronext Bruxelles, est détenue à hauteur de 49,3% par la famille de Hein Deprez, 38% du capital étant "flottant".

Quant à Dole Food Company, ses origines remontent à 1851 à Hawaï. L'entreprise est en acteur majeur dans la production et la distribution de fruits et légumes frais et dans les salades pré-emballées. L'entreprise américaine réalise un chiffre d'affaires de quelque 4,5 milliards de dollars.