Un éléphanteau est né le jour de Noël à Planckendael

L'éléphant May Tagu a donné naissance lundi à un second éléphanteau dans le parc animalier de Plackendael, entourée des autres femelles de la famille. Le petit et la mère, âgée de 12 ans, se portent bien. Après 629 jours de gestation, May Tagu a finalement mis son bébé au monde le soir de Noël. C'est un événement important pour le parc et l'éléphant car le premier petit de May Tagu, Baby Q, est décédé en 2015 des suites d'une anomalie hépatique.

"Après tous les soucis que nous avons rencontrés il y a deux ans avec Baby Q, cela fait du bien de voir que tout va pour le mieux", s'est réjoui Ben, un coordinateur de Plackendael. Il s'agit en effet d'une naissance précieuse pour le programme d'élevage de l'éléphant d'Asie, menacé.

Deux autres femelles du parc sont également enceintes du même mâle reproducteur, Chang.

Ce dernier a entre-temps quitté Mechelen pour Copenhague.
Les abonnés du Zoo d'Anvers et de Planckendael peuvent déjà rendre visite à l'éléphanteau ce 26 décembre en exclusivité. Le grand public, qui pourra venir l'admirer dès le lendemain, est également invité à choisir un nom un nouveau venu.

Tradition oblige, l'éléphant d'Asie recevra un nom asiatique. Les soigneurs ont d'ores et déjà présélectionné "Suki" (amour), "Sumalee" (fleur ravissante) et "Sawadee" (bonjour), trois patronymes commençant par un "s", l'initiale de 2017.

Les deux autres bébés sont attendus pour 2018 et recevront pour leur part un nom en "t".