Des remises généreuses dès le début des soldes

Les soldes d’hiver débutent mercredi 3 janvier. D’après le Syndicat neutre pour indépendants (SNI), les consommateurs devraient pouvoir bénéficier dès l’ouverture des soldes de réductions importantes. D’une part, les stocks à liquider sont volumineux cette fois. Et d’autre part, les magasins de mode se verraient obligés d’offrir des remises plus généreuses en raison de réductions pratiquées déjà tout au long de l’année. Elles créeraient des attentes plus élevées chez les consommateurs.

Bonne nouvelle pour les chasseurs de bonnes affaires. Si l’on en croit Christine Mattheeuws (photo) du Syndicat neutre pour indépendants, interrogée par la VRT, les soldes devraient débuter mercredi prochain avec des remises de 20 à 30%. Les détaillants de mode se verront cependant déjà obligés à lancer leurs soldes avec de larges réductions de 40%.

"C’est parce qu’il y a maintenant des périodes de ristournes tout au long de l’année. Songez au Black Friday et aux ventes couplées pendant la période d’interdiction de soldes, ou au flux constant de réductions que les grands magasins internationaux en ligne offrent à leurs clients. Les consommateurs s’attendent donc à des remises généreuses. Sinon, ils estiment que ce n’est pas la peine d’aller faire les soldes".

Les magasins de mode ne peuvent faire autrement que suivre cette course aux réductions, estime Christine Mattheeuws. "C’est pourtant une évolution dangereuse. Cela peut mettre en difficultés financières les détaillants de mode, qui n’ont déjà qu’une petite marge bénéficiaire".

D’après le SNI, le commerce de détail a connu le plus de faillites l’an passé, après les secteurs Horeca et de la construction.

BELGA/CLAUS

Volumineux stocks à liquider

D’après l’Union des classes moyennes (UCM), les commerçants indépendants ont des stocks volumineux à liquider cet hiver. Ils sont 48% à les estimer supérieurs à l'an dernier, contre 14% inférieurs et 38% identiques, rapportait l'organisation patronale francophone moins d'une semaine avant le lancement des ventes à prix réduits, en ce compris à perte.

L'UCM a sondé un échantillon représentatif de 247 commerçants indépendants en Wallonie et à Bruxelles, pour l'essentiel dans les secteurs du textile et de la chaussure. La plupart proposera des ristournes de 30% et plus dès les premiers jours.

La météo a eu un impact négatif sur la vente des collections d'hiver, selon l'UCM. En outre, "la vente en ligne et la généralisation des offres couplées dans les grandes chaînes, durant le mois de décembre, renforcent la concurrence pour les magasins de proximité", relève-t-elle. "Malgré les stocks importants, les commerçants ne sont que 18% à penser que les ventes en solde seront meilleures que l'an dernier (46% équivalentes, 38% inférieures).

De nombreux magasins ouverts le 31 décembre

De nombreux magasins resteront ouverts dimanche 31 décembre, mais fermeront plus tôt. Il s'agit principalement des commerces d'alimentation et des supermarchés.

La plupart des supermarchés ouvriront jusqu'en début d'après-midi. Les magasins Colruyt fermeront leurs portes à 13h, tandis que Lidl et Delhaize resteront ouverts jusqu'à 14h. Quant à Carrefour, l'heure de fermeture varie d'un magasin à l'autre.

L'organisation d'entrepreneurs Unizo et le Syndicat neutre pour indépendants (SNI) estiment qu'environ 70 à 80% des commerces de détail ouvriront également pour le dernier jour de l'an. La majorité des commerçants fermeront toutefois plus tôt que d'habitude.