Le patient aura bientôt accès à son dossier médical en ligne

Au cours du premier trimestre de cette nouvelle année, la plateforme numérique "Personal Health Viewer" sera lancée, annonçait ce mardi la ministre fédérale de la Santé Maggie De Block (photo) dans l’émission "De inspecteur" de la VRT (Radio 2). Cette plateforme permettra aux patients d’avoir accès à leur propre dossier médical. Ils pourront y ajouter des informations et décider avec quels médecins et institutions ils veulent partager leurs données médicales.

En 2002, le gouvernement fédéral approuvait une loi stipulant que chaque patient a droit à consulter son dossier médical. A l’heure actuelle, il faut encore passer par son médecin généraliste pour pouvoir le consulter. Mais cela devrait bientôt changer.

La plateforme numérique "The Personal Health Viewer" sera en effet créée et permettra aux patients de consulter en ligne leur dossier médical, depuis chez eux s’ils le souhaitent. Pour le moment, cette plateforme est déjà testée par un public sélectionné. D’après la ministre fédérale de la Santé publique, Maggie De Block, elle devrait être accessible à tout le monde "au cours du premier trimestre 2018".

"Nous ferons plus que permettre au patient de consulter son dossier, nous allons lui offrir également la possibilité d'y ajouter des éléments qu'il estime pertinents. Il pourra aussi décider si le dossier peut être partagé avec d'autres prestataires de soins", a commenté la ministre libérale flamande sur les ondes de la VRT.

La ministre veut ainsi stimuler les citoyens à se préoccuper davantage de leur santé. "Le patient doit être un copilote dans le cockpit quand il s’agit de soins de santé", estime De Block.

D’ici la fin du mois de mars, les données médicales devraient pouvoir être consultées via le Health Viewer. Dans une phase ultérieure, des applications "M-Health" devraient encore y être ajoutées. Il s’agit d’instruments numériques de soin, comme une application qui permet de mesurer le rythme cardiaque (photo).