Les téléchargements et le streaming augmentent

Les chiffres de Proximus et Telenet l’attestent : il y a de plus en plus de streaming et de téléchargements via des ordinateurs ou appareils mobiles en Belgique. Les deux opérateurs ont constaté à la fin de 2017 un record de volume de téléchargement chez leurs clients. Des records devraient être battus chaque mois. Le glissement vers la consommation de vidéos en ligne semble donc se confirmer.

Fin 2017, les clients de Proximus ont généré un volume de téléchargement de 1,47 terabits par seconde (Tbps). Chez Telenet, présent surtout en Flandre, ce volume était de 1 Tbps.

Pour illustrer: 1 Tpbs représente 1 million de vidéos Youtube regardées en même temps. Ces chiffres records s'expliquent par la présence de plus en plus massive des appareils tels que smartphones, tablettes et laptops utilisés pour télécharger ou utiliser du streaming.

Le succès des services vidéo en ligne comme Netflix, Stievie,Youtube ou VRTNU participe aussi à ce record. Chez Telenet, on explique que le volume de téléchargement chez les clients est au moins 100 fois plus élevé que 10 ans auparavant. Chaque année, les volumes augmentent en moyenne de 40%.

Proximus n'a pas donné de chiffres spécifiques sur ce développement. "Mais, il est clair qu'il y a toujours plus de téléchargements. Le record sera battu chaque mois", explique Jan Margot, porte-parole de Proximus.

Alors que l’internet était autrefois utilisé avant tout pour envoyer des textes, il semble servir maintenant surtout pour la vidéo.