Mobilité à Bruxelles : les entrepreneurs mécontents

Les chefs d’entreprise bruxellois n’ont jamais été aussi insatisfaits de la mobilité dans et autour de la capitale. C’est en tous cas ce qui ressort du dernier sondage en date de la Chambre de commerce de Bruxelles (Beci), rapporté par les quotidiens La Libre Belgique et La Dernière Heure.

Pas moins de 87% des patrons bruxellois qui ont répondu au sondage en ligne (500 réponses entre le 23 novembre et le 4 décembre) estiment que la mobilité dans et autour de Bruxelles a empiré (contre 76,6 % en juillet dernier). Un tout petit pourcent d’entre eux trouve par contre que la situation s'est améliorée, 10 % n'y voient aucun changement.

En outre, 68 % des entrepreneurs interrogés trouvent que la politique de mobilité menée par le gouvernement bruxellois n'est "pas du tout satisfaisante" (contre 57,3 % lors du dernier sondage).

"Cela fait quatre sondages successifs que les problèmes de mobilité constituent la première préoccupation des entreprises bruxelloises", commente Ischa Lambrechts, conseiller Mobilité pour Beci. "A chaque fois, le degré d'insatisfaction grimpait d'un ou deux pourcents. Lors de ce dernier sondage, le degré d'insatisfaction a augmenté de 10 %. C'est du jamais vu ! Pour les entreprises bruxelloises, il s'agit là d'un thème ultra prioritaire".