Moins d’accidents de ski, davantage de pannes sur les routes

Si l’on en croit l’organisation d’assistance voyage VAB, il y a eu moins d’accidents sur les pistes de ski et de snowboard ces vacances de Noël que l’an dernier. Elle a enregistré une baisse de 31%. La deuxième semaine a été particulièrement calme. Par contre, les conditions climatiques qui ont empêché de nombreux vacanciers à accéder aux pistes ont entraîné une hausse de 57% du nombre de véhicules coincés sur les routes. C’est notamment le cas dans les Alpes en France.

Le VAB a ouvert 13% de dossiers d'assistance automobile en plus qu'en 2016 durant les vacances de Noël, principalement à cause des importantes précipitations hivernales. Les dossiers pour des problèmes de démarrage ont enregistré une hausse de 16%, le plus souvent pour des vacanciers sur le retour qui avaient laissé leur véhicule immobile durant une semaine.

Europ Assistance a enregistré une baisse d'un quart du nombre de dossiers médicaux. La majorité de ces dossiers concernaient la France (63%, +6 points) et l'Autriche (18%, -8 points). Mais l'an dernier, le nombre d'accidents de ski avait été exceptionnellement élevé, en raison du manque de neige sur les pistes, nuance l'organisation d’assistance voyage.

Les interventions techniques ont elles bondi de 15%. De son côté, Touring a réalisé sur la même période 4% d'interventions techniques en plus que l'année précédente. Les assistances médicales ont quant à elles connu une croissance de 6%. Au total, 15% d'appels en plus ont été recensés.

Le prochain week-end s'annonce également compliqué sur les routes de retour des sports d'hiver, puisque des chutes de neige sont à nouveau attendues en France. Le VAB escompte que les plus gros problèmes de circulation se présenteront en France, en Allemagne, en Autriche et en Suisse. "C’est avant tout en Suisse que les gens se demandent quand les routes seront à nouveau ouvertes à la circulation", indiquait Joni Junes du VAB dans l’émission "De Ochtend" de la VRT.