Mais que signifient donc ces quatre points sur le poing?

Vous avez peut-être vu défiler sur les réseaux sociaux des photos de personnalités affichant fièrement leur poing marqué de quatre points. En Flandre, cette action fait le buzz. Elle a été lancée par la chaîne télé pour enfants Ketnet (VRT), dans le cadre de la semaine contre le harcèlement.

A peine lancée, l’action baptisée ‘Move tegen Pesten’ (mouvement contre le harcèlement) connaît déjà un franc succès. La campagne a été initiée dans le cadre de la semaine contre le harcèlement qui se tient en Flandre et à Bruxelles du 2 au 9 février.

Le slogan retenu cette année est "STIP IT", STIP étant un acronyme de "Samen Tegen Iemand Pesten" (Unis contre le harcèlement de quelqu’un). Les personnes, et plus particulièrement les jeunes et les enfants, ont la possibilité de signer sur le site de Ketnet un Manipest (jeu de mot entre ‘manifest’ et ‘pesten’) dans lequel ils promettent de respecter quatre engagements.

Les quatre points marqués sur la main font office d’"antivirus contre le harcèlement". De nombreuses personnalités ont déjà adhéré au mouvement. Parmi elles, on retrouve notamment Kim Clijsters, des artistes ou encore de célèbres animateurs télés.

Les quatre engagements contre le harcèlement

  • Je désapprouve le harcèlement et je n’y participerai jamais.
  • Si le harcèlement m’inquiète ou m’attriste j’en parle autour de moi.
  • Je n’exclus personne.
  • J’essaierai toujours de défendre une personne qui se fait harceler.