Un ancien directeur de prison condamné à 4 ans pour agressions sexuelles

Le tribunal correctionnel de Turnhout a condamné l’ancien directeur de la prison de Wortel à quatre ans d’emprisonnement pour agression sexuelle. Il y a quatre ans l’ancien directeur avait été mis en cause après des plaintes déposées par plusieurs détenus pour comportements sexuels déplacés.

L’affaire avait éclaté après le suicide d’un détenu. Dans une lettre il s’est plaint d’agressions sexuelles de la part du directeur. Par la suite d’autres détenus ont fait les mêmes révélations : en échange de faveurs sexuelles les détenus pouvaient bénéficier d’un régime plus souple.

L’ancien directeur avait toujours nié les faits. Ses avocats ont parlé d’un complot fomenté par des détenus et de gardiens. Le tribunal a estimé avoir suffisamment de preuves à l'encontre de l'ancien directeur.

Le ministère avait requis une peine sévère de 8 ans d’emprisonnement, une peine qui est finalement passée à quatre ans, dont la moitié avec sursis.

L'ancien directeur a aussi été privé de ses droits pour cinq ans. L'homme âgé d'une soixantaine d'années est retraité.