David Goffin éliminé au 2e tour de l’Open d’Australie

David Goffin, 7e joueur mondial, a connu une grosse déception au 2e tour de l'Open d'Australie de tennis, jeudi à Melbourne. Le Sportif belge de l'année 2017 a été éliminé dans cette première épreuve du Grand Chelem par le vétéran français Julien Benneteau (36 ans). Sous la canicule (38°C), le 59e joueur mondial s'est imposé en quatre sets et 2h55 de jeu: 1-6, 7-6 (7/5), 6-1 et 7-6 (7/4).
Copyright 2018 The Associated Press. All rights reserved.

Goffin a superbement entamé la rencontre. Il a accroché la première manche 1-6 en 17 minutes. Perdant sa mise en jeu à l'entame du 2e set, le Liégeois recolla à 2-2 mais cédait à nouveau sa mise en jeu à 5-5 (après avoir sauvé 3 balles de break).

Benneteau servit ensuite pour le set. Goffin lui prit son service pour avoir le droit au jeu décisif où il se retrouva mené 3/0. Le N.1 belge renversa la tendance et semblait parti pour mener deux manches à rien (4/5). C'est toutefois Benneteau qui aligna les trois derniers points (7/5).

Le Boulonnais prit alors l'ascendant dans le match filant à 3-0 puis 5-1 avant de prendre l'avance au marquoir deux manches à une (6-1). Dans la 4e manche, Goffin réussit le premier break (0-2) mais n'en profita pas. Il céda immédiatement son service (2-2) et de nouveau à 3-3. Benneteau, qui alignait les coups gagnants (près de 50), filait vers un succès aussi inattendu que facile. A 3-5, il ne put mettre à profit ses deux premières balles de match.

Goffin s'accrocha (4-5) avant de prendre le service de son adversaire sur un jeu blanc (5-5). Le match d'Elise Mertens mercredi (menée 0-5, elle a remporté son 1er set 7-5) était dans tous les esprits.

Benneteau, qui n'avait battu qu'un seul top 10 dans sa carrière et jamais en Grand Chelem, semblait fléchir. A 5-6, Goffin s'offrit même une balle de deux sets partout mais ne la concrétisa pas. Un nouveau tie break devait départager les deux hommes. David Goffin était bien parti 2/4. Comme dans le premier jeu décisif, celui du 2e set, c'est le Français qui se montra le plus fort au moment de conclure, alignant 5 points et concluant sur sa première balle de match.

Julien Benneteau confirmait ainsi son succès au dernier Masters 1000 de Paris-Bercy et au Challenger de Mons en 2011. Goffin avait gagné au 1er tour de l'US Open en 2017. La Français sera opposé en seizièmes de finale (3e tour) à l'Italien Fabio Fognini (ATP 25/N.25).

Quart de finaliste l'an dernier en Australie (battu par Grigor Dimitrov), David Goffin, 27 ans, va reculer dans le prochain classement mondial qui sera publié le 29 janvier.

Elise Mertens se qualifie pour le 3e tour

Elise Mertens (WTA 37) a marqué les esprits à Melbourne en se qualifiant, jeudi, aux aurores, pour le troisième tour de l'Open d'Australie de tennis à la suite d'une victoire 7-5, 6-3 contre l'Australienne Daria Gavrilova (WTA 23).

Présent à Melbourne pour supporter les joueurs belges, André Stein a lui aussi apprécié la performance de la jeune Limbourgeoise. Le président de la fédération belge (FRBT) est même resté jusqu'au bout dans la Rod Laver Arena pour la voir triompher.

"Elle avait commencé le match de manière assez catastrophique, ce que je mets sur le compte de l'émotion", a-t-il expliqué. "Ce n'est jamais évident de d'affronter une Australienne chez elle, après avoir dû attendre jusqu'à pas d'heure. Et puis soudain, elle a eu un déclic. Elle s'est mise à jouer très intelligemment, en appuyant sur le revers de l'adversaire, elle est montée à la volée et cela a porté ses fruits. Bien sûr, elle a eu un peu de réussite pour sauver huit balles de set, mais elle n'a pas lâché. Et dans le deuxième set, elle a largement tenu le haut du pavé."

André Stein n'hésite pas à le dire, il est sous le charme d'Elise Mertens. Et le Liégeois est évidemment ravi qu'avec elle, à côté de David Goffin (ATP 7), le tennis belge ait trouvé une nouvelle perle.

"Ce qui m'impressionne chez elle, c'est la manière dont elle se comporte, sur le court et en dehors", a-t-il poursuivi. "C'est quelqu'un de très posé, qui joue intelligemment. Elle a un très bon service et défend remarquablement bien. En outre, c'est une joueuse qui sait appliquer une tactique, un peu comme Justine Henin, mais dans un autre registre.

Pour le tennis belge, c'est une fille en or. Elle devrait bien vite pouvoir intégrer le Top 20. Et comme elle n'a que 22 ans, elle ne peut que progresser."
 

patrickhamilton.com.au