Qualité de l’air : Action en justice de citoyens contre le gouvernement flamand

Un groupe de citoyens flamands, parmi lesquels l’auteur Jeroen Olyslaegers, attaquent en justice le gouvernement flamand pour ne pas avoir pris des mesures efficaces pour lutter contre la pollution de l’air. "Les objectifs du dernier plan d’assainissement ne sont pas assez ambitieux, surtout à Anvers" estiment les initiateurs de la plainte.

L'un des initiateurs Thomas Goorden critique le laxisme du gouvernement flamand. "En 2010, la Flandre n’a pas respecté le délai fixé pour respecter la norme fixée par l'UE et, avec son nouveau plan d'assainissement de l'air, elle ne l’atteindra qu’en 2030, soit dans douze ans. Mais le gouvernement flamand lui-même admet déjà que cela ne sera pas possible pour Anvers.

En 2030, il y aura également des endroits où la pollution atmosphérique dépassera la norme européenne, par exemple sur le Plantin Moretuslei et le Belgiëlei.

Et pour respecter la norme de l'OMS, l'Organisation mondiale de la santé, le gouvernement flamand s’est fixée 2050 – mais à ce moment-là je serai un vieil homme".

Thomas Goorden a récolté les 10 000 euros nécessaires au dépôt de la plainte. De nombreuses personnes ont fait des dons comme l’auteur flamand Jeroen Olyslaegers qui recevra samedi le Prix Bordewijk pour son roman "WIL" sur les années de guerre à Anvers.

A la demande de Thomas Goorden, Jeroen Olyslaegers a promis d'entamer également une action civile dans cette affaire environnementale contre le gouvernement flamand.