Appel aux communes : "préservez les bibliothèques"

Dans diverses villes et communes de Flandre et à Bruxelles, des centaines de personnes ont mené ce vendredi matin une action symbolique en "étreignant des bibs". Elles ont formé une chaîne humaine autour de plusieurs bibliothèques pour encourager les administrations communales et futurs responsables politiques à préserver toutes les bibliothèques de Flandre, même après les élections communales d’octobre prochain.
foto © Karin Borghouts

A Bruxelles, Gand, Lanaken, Wevelgem, Leeuw-Saint-Pierre et Turnhout, des centaines de personnes, d’abonnés et d’écoliers ont formé des chaînes humaines autour de bibliothèques locales. Cette action symbolique lançait la campagne #bibvooriedereen ("la bibliothèque pour tout le monde"), qui rassemble des signatures en faveur d’une Charte des bibliothèques.

Les élections communales auront lieu en automne prochain, et les signataires souhaitent indiquer aux prochaines coalitions communales qu’une bibliothèque publique qui fonctionne bien est essentielle pour la société. "C’est un service de base", estime même Bruno Vermeeren de l’Association flamande des bibliothèques, archives et documentations (VVBAD).

Depuis 2016, les communes ne sont en effet plus obligées d’avoir une bibliothèque publique. Les bibliothèques Muntpunt à Bruxelles, de Krook à Gand (photo), et celles de Lanaken, Wevelgem, Leeuw-Saint-Pierre et Turnhout sont de beaux exemples de bibliothèques, estiment les personnes à l’origine de cette initiative. Ces villes et communes ont fait le choix d’investir dans une bonne bibliothèque.

"La bibliothèque est vitale"

A Gand, les écrivains Christophe Vekeman et Annelies Verbeke ont participé à l’action, tout comme l’historien Bruno De Wever. A Bruxelles, c’est le musicien et homme de radio Jan Hautekiet (VRT) qui se sont joint aux bibliophiles.

Les initiateurs de l’action symbolique soulignent que les bibliothèques ne servent pas seulement à emprunter des livres. Beaucoup de citoyens y viennent en effet pour étudier, utiliser un ordinateur, suivre une conférence ou pour d’autres activités sociales.

"Elles deviennent de plus en plus des endroits de rencontre dans la ville", indique la VVBAD. "Les bibliothèques locales sont donc d’une importance vitale pour la société".

La Charte des bibliothèques est soutenue par des organisations du secteur du livre. Mais des organisations liées à l’enseignement et à la santé appellent aussi à sa signature.