Geert Bourgeois ne se présentera pas aux élections communales

Le ministre-président flamand a décidé de quitter la politique locale, et de ne pas se présenter sur la liste N-VA de Izegem (Flandre occidentale), où il a été conseiller communal pendant 42 ans. "On ne peut pas se donner à 100% pour le gouvernement flamand et dans sa commune", a-t-il commenté dans l’émission "De Ochtend" de Radio 1 (VRT).

"Je n’étais dernièrement plus aussi présent que je ne le voulais à Izegem", a-t-il indiqué, soulignant que c’était la raison de sa décision. "Ce n’est pas la manière dont je veux faire de la politique. Je désire être cohérent", a-t-il précisé.

Geert Brougeois fait donc un choix différent de celui de son collègue Jan Jambon (N-VA). Le ministre de l’Intérieur tirera en effet la liste de son parti à Brasschaat (Anvers), le 14 octobre prochain.

Vers un nouveau mandat régional ?

Interrogé par le quotidien De Standaard, Geert Bourgeois a expliqué ne pas renoncer pour autant à son ambition de jouer un rôle majeur dans la politique régionale, bien qu'il déclare que Bart De Wever serait "un excellent ministre-président flamand".

Geert Bourgeois n'indique toutefois pas s'il briguera à nouveau la fonction de ministre-président flamand lors des régionales de 2019. "Laissons d'abord passer les élections communales et puis, nous verrons qui va faire quoi. Je ne veux pas finir dans une surenchère avec mes collègues."

Si son président de parti devait se montrer intéressé dans la fonction de ministre-président, Geert Bourgeois ne lui barrerait pas le chemin. Il indique ainsi ne pas être en concurrence avec le leader des nationalistes flamands. Geert Bourgeois souligne toutefois que l’ambition de Bart De Wever est bien de rester bourgmestre d’Anvers.