Maud Vanhauwaert reprend le flambeau de poétesse anversoise

C’est ce 25 janvier - Journée de la poésie en Flandre - que la métropole anversoise présentait son nouveau poète municipal. Ou plutôt sa nouvelle poétesse, car c’est Maud Vanhauwaert (33 ans) qui succède à Maarten Inghels. Elle est ainsi la neuvième personne à assumer cette mission de 2 ans, et la deuxième femme après Joke Van Leeuwen (2008-2009). Elle disposera d’une total liberté artistique pour écrire au moins six poèmes par an sur ce qui la touche à Anvers. La ville veillera à ce que ses poèmes soient fréquemment visibles et lisibles dans le paysage urbain.

Maud Vanhauwaert (photo) est née à Furnes, en Flandre occidentale, en 1984 et a obtenu son diplôme d’art dramatique au Conservatoire royal d’Anvers. Entretemps, elle y enseigne. Depuis 2011, elle a publié deux recueils de poésie, intitulés "Ik ben mogelijk" et "Wij zijn evenwijdig".

Mais c’est grâce à la rubrique "Iedereen beroemd" sur la 1e chaîne TV de la VRT que la poétesse de 33 ans est connue auprès du grand public. Elle y lisait de la poésie à des passants en rue.

Le jury a été charmé par "son approche de la poésie pleine de fraicheur et son pouvoir d’imagination original, qui peut offrir quelque chose à la ville et ses habitants. "C’est un grand honneur de pouvoir être pendant deux ans la poétesse attitrée d’Anvers. Je suis persuadée que la poésie peut désarmer une ville et je souhaite accomplir ma mission avec un sentiment de grande responsabilité", déclarait Vanhauwaert.

Elle souhaite notamment créer des espaces blancs dans la ville et s’en tenir uniquement aux règles de la poésie. Son prédécesseur, Maarten Inghels (photo), a écrit au total 12 poèmes. Les trois derniers doivent encore être publiés. Il a notamment fait parler de lui, pendant les deux années de sa mission, avec son poème "Honger", dont neuf Anversois et lui-même se sont fait tatouer un vers sur la peau (photo ci-dessous).

Tom Lanoye fut le premier écrivain à être choisi comme poète municipal d’Anvers, en 2003. Ramsey Nasr (2005), Bart Moeyaert (2006-2007), Joke van Leeuwen (2008-2009), Peter Holvoet-Hanssen (2010-2011), Bernard Dewulf (2012-2013), Stijn Vranken (2014-2015) et Maarten Inghels (2016-2017) lui ont ensuite succédé. Maud Vanhauwaert vient donc de prendre le relais.