La ponctualité des trains de la SNCB a baissé en 2017

L'an dernier, 88,3% des trains de la SNCB étaient à l'heure ou affichaient un retard de moins de 6 minutes, contre 89,2% en 2016. La ponctualité de l'offre SNCB s'est donc dégradée quelque peu, rapporte L'Echo vendredi. Une hausse notable est celle des retards dus à des tiers, qui a grimpé sur un an de 39,5% à 45%, selon les chiffres que le quotidien a obtenus.

Selon des sources proches du dossier, précise le journal, la SNCB envoie désormais quotidiennement les chiffres de la ponctualité au ministre de la Mobilité François Bellot (MR), déterminé à faire pression dans le sens d'une amélioration sur ce point.

Des mesures sont d'ailleurs en cours d'implémentation au sein de la SNCB, avec notamment la nomination de 5 managers de ligne qui doivent suivre "la ponctualité (...) sur les lignes les plus fragilisées", avec analyse des incidents et propositions de solutions aux problèmes structurels, selon un responsable de l'entreprise.

La SNCB vient aussi d'acquérir un nouveau système digital intégré de planification du personnel et des trains, APS (Advanced Planning & Scheduling), qui devrait être opérationnel dès l'été 2018.

En 2017, la société des chemins de fer a transporté 850.000 voyageurs par jour, soit 3% de plus qu’en 2016.