Le centre fermé 127 bis à Steenokkerzeel évacué

A la suite d’un court-circuit, le centre de rapatriement 127 bis situé en Brabant flamand a été évacué vendredi soir, après l’arrivée sur place des secours et de la police. Aucun des 105 occupants n’a été blessé. L’origine de l’incident n’a encore pu être détectée. Les pompiers de la zone de secours Brabant flamand Ouest ont évoqué un "problème technique".

"Vers 22h30 vendredi soir, nous avons reçu un appel signalant qu’un court-circuit provoquait un important dégagement de fumée", indiquait ce samedi Wim Mombaerts, échevin de la commune de Steenokkerzeel. Les services de secours sont rapidement arrivés sur place, et ont commencé à chercher l’origine de l’incident.

Les 105 personnes détenues actuellement dans le centre de rapatriement ont dû quitter le bâtiment pour attendre à l’extérieur dans la cour, indiquait une personne du Collectif contre les rafles, les expulsions et pour la régularisation, prévenue par des migrants.

La commune de Steenokkerzeel a indiqué, dans la nuit, sur son compte Twitter, que c'est un court-circuit dans une armoire électrique qui a mené à l'évacuation des occupants du centre. "L'évacuation s'est déroulée sans encombre et il n'y a pas de blessés", précisait la commune. "Les secours étaient rapidement sur place".

Les occupants ont été dispersés dans quatre autres centres d’accueil, à savoir Caricole, qui se trouve en face du 127 bis, Vottem (près de Liège, photo), Bruges et Merksplas. On ne sait quand ils pourront retourner à Steenokkerzeel.