La police lance une enquête sur un pamphlet anti-PKK à Anvers

Le week-end dernier, des milliers d’Anversois ont reçu dans leur boîte aux lettres un pamphlet dirigé contre l’organisation kurde PKK. L’information est révélée par le quotidien Gazet van Antwerpen. La publication émanerait du prédicateur turc Harun Yahya, de son vrai nom Adnan Oktar. Le ton est assez extrême. La police a lancé une enquête.

"La traîtrise et la cruauté du PKK" tel est le titre de ce petit livret qui s’est retrouvé dans des milliers de boîtes aux lettres le week-end dernier à Anvers et dans sa banlieue.

Ce pamphlet de quelque 200 pages, entièrement imprimé sur papier glacé, illustré de nombreuses photos en couleur a été publié par Adnan Oktar sous le pseudonyme de Harun Yahya. Le ton du pamphlet est assez extrême: le PKK est appelé sanguinaire et impie, il prêcherait "l'impiété et le terrorisme".

Adna Oktar est une sorte de gourou d’une secte islamiste ultra-conservatrice et anti-occidentale. Ce n’est pas la première fois qu’il diffuse ses publications à Anvers. L’an dernier, après les émeutes entre Turcs et Kurdes dans la Brederodestraat, le même pamphlet avait été diffusé. Une autre publication d'Oktar avait aussi atterri dans quelques boîtes aux lettres en 2016.

La police locale d’Anvers a ouvert une enquête. "Il n’est pas punissable de mettre des publications dans les boîtes aux lettres, cela se passe tous les jours. Mais un certain nombre de règles doivent être respectées, c’est en cours d’examen. Nous nous penchons aussi sur le contenu pour vérifier s’il n’y a pas d’infractions en matière de droit pénal", a déclaré le porte-parole de la police Sven Lommaert sur Radio 2 Antwerpen (VRT).