DHL : 85 emplois menacés à Meer et Malines

La direction de l’entreprise logistique DHL Supply Chain Belgique a annoncé ce mardi, au cours d’un conseil d’entreprise extraordinaire, son intention de supprimer 60 emplois sur le site de l’entreprise à Meer et 25 autres sur son site de Malines (tous deux en province anversoise). Soit un total de 85 emplois menacés, indiquent les syndicats. Le site de Meer fermerait même ses portes, entrainant le départ de 33 ouvriers, 16 employés et une dizaine d’intérimaires.

Les syndicats déplorent une énième restructuration de l’entreprise. "Début 2017, l'emploi fixe au sein de DHL Supply Chain était de 855 équivalents temps plein. Fin 2017, il en restait encore 670. Après cette restructuration, on arrivera à moins de 600. Près d'un tiers des emplois auront donc disparu en moins d'un an et demi", regrette Wim De Jonghe, du syndicat socialiste.

Les syndicats craignent que les suppressions d'emplois soient des licenciements secs. Ils entendent dès lors négocier un bon plan social comprenant un maximum de garanties, notamment en matière d'outplacement.

Les deux syndicats ACV-Transcom et ABVV-BTB s'inquiètent également de la vision à long terme du management néerlandais. Une discussion a été demandée avec la direction. Des assemblées du personnel sont prévues sur les différents sites dans les prochains jours pour évoquer la situation avec les travailleurs.