Le journaliste Boudewijn Van Spilbeeck a changé de sexe

Le journaliste de la chaîne privée flamande VTM, Boudewijn Van Spilbeeck a annoncé lundi soir son changement de sexe. Dorénavant, elle s'appellera Bo Van Spilbeeck. Dans une lettre ouverte, elle explique "vivre dans la dualité entre son corps d'homme et ses sentiments de femme" depuis des dizaines d'années.

Bo Van Spilbeeck indique être le premier visage connu de Flandre à franchir le pas de l'opération de changement de sexe. "Je me rends bien compte que cette annonce peut être un choc pour certains", écrit-elle. "Mais j'espère pouvoir jouer un rôle dans l'acceptation des personnes transgenres dans la société."

La reporter explique qu'elle s'est sentie femme la première fois à l'âge de huit ans. "A partir de ma puberté et pendant mes années d'études, j'ai commencé à m'habiller en tant que telle", poursuit-elle.

 

Aujourd'hui âgée de 58 ans, elle raconte avoir envisagé de réaliser ce changement il y a 15 ans déjà. "L'esprit de l'époque ne me semblait cependant pas encore mûr pour cela. Je craignais aussi de perdre mon fantastique job, mes amis, et surtout ma chère famille", confie-t-elle. Bo Van Spilbeeck a deux enfants, nés en 1990 et 1991, et une épouse depuis trente ans.

Finalement, elle explique avoir eu de plus en plus de problèmes à vivre cette dualité ces cinq dernières années. Le coming out de l'ancien champion olympique Bruce Jenner, qui a changé de sexe à 65 ans, l'a convaincue de franchir le pas.

"J'ai contacté le professeur Petra De Sutter, gynécologue et spécialiste de la fertilité, qui est aussi sénatrice cooptée de Groen, et transexuelle. Aujourd'hui elle est respectée pour ses connaissances et son professionnalisme et pas parce qu'elle est transgenre".

Dans un communiqué de presse, la rédaction de VTM Nieuws et l'ensemble du groupe Medialaan indiquent soutenir la décision de Bo. "Elle remplira les mêmes fonctions qu'auparavant", précise la chaîne.

Boudewijn Van Spilbeeck travaillait depuis 28 ans comme reporter pour la chaîne privée flamande de télévision VTM, avant cela il avait été journaliste radio à Ici -Bruxelles, la rédaction française du service mondial de la BRT (aujourd'hui VRT).

L'histoire de Bo, de sa décision et de sa transformation ont fait l'objet d'un documentaire qui sera diffusé mardi à 19h45 sur VTM. Elle prestera sa première journée de travail sous sa nouvelle identité ce mardi.

Plus on parlera des transgenres plus leur situation sera normalisée

Plus les médias parleront des transgenres, plus le changement de sexe et d'autres questions liées au genre seront normalisés.

"Il est très important que les personnalités connues aient le sentiment qu'elles peuvent apporter un changement", déclare le porte-parole de Çavaria, Jeroen Borghs.

"Plus les transgenres apparaîtront dans les médias, plus leur situation sera normalisée. Toute l'attention qui va aux transgenres peut mener à une meilleure compréhension".

Çavaria est un organisme de défense des holebis et des transgenres en Flandre et à Bruxelles et forme un ensemble de 120 organisations liées. Celles-ci proposent un soutien et une formation et représentent la communauté LGBT.