Les universités flamandes veulent commencer l’année plus tôt

Les universités flamandes de Gand (UGent) et Louvain (KUL) voudraient revoir le calendrier de leur année académique pour la faire débuter au 1er septembre. Le premier semestre, examens compris, irait ainsi jusqu'aux vacances de Noël, ce qui permettrait aux étudiants de vivre les fêtes de fin d'année sans obligation d'étudier.
Kevin Van den Panhuyzen/NurPhoto

Les deux universités discuteront de leur proposition en février, avec les hautes écoles et autres universités flamandes. Elles espèrent arriver à un accord encore avant l'été, indiquent les quotidiens Het Nieuwsblad, Gazet van Antwerpen, Het Belang van Limburg et De Standaard.

Le projet ferait donc débuter l'année académique non pas en troisième semaine de septembre mais dès le 1er. Le premier semestre, examens compris, irait ainsi jusqu'aux vacances de Noël, permettant aux étudiants de vivre les fêtes de fin d'année sans obligation d'étudier. Le second irait jusqu'à la mi-mai. Ceux qui doivent passer par une seconde session la passeraient un mois après la fin de cette nouvelle formule d’année académique.

Le tout correspondrait toutefois à une baisse du nombre de semaines de cours, qui deviendraient ainsi plus denses et intensives.