Nouvelle amende de 3,3 millions d’euros pour Sodexo

Le gouvernement flamand inflige une amende de 3,3 millions d'euros à l'entreprise qui émet les titres-services, parce qu’elle ne parvient pas à inciter les Flamands à convertir assez rapidement les chèques en papier en version électronique. Seuls 53,3% ont été convertis pour l’instant. C'est la quatrième fois que Sodexo se voit infliger pareille amende par les autorités flamandes. En août dernier, la société avait déjà reçu une pénalité de 3,2 millions d’euros.

A peine 53% des titres-services étaient sous forme électronique fin 2017, alors que le contrat passé avec Sodexo par le gouvernement flamand prévoit 95% de titres convertis. La société française doit désormais verser une amende de 3,3 millions d'euros, soit 75% de ce que la Flandre devrait payer à l'entreprise dans le cadre du contrat.

Au cours des deux années précédentes, Sodexo a déjà dû payer 7 millions d'euros d'amendes. Cette réduction de revenus ne devrait cependant pas trop lui peser, estime le quotidien Het Nieuwsblad, Sodexo réalisant un chiffre d’affaires de 430 millions d’euros.

La société de restauration collective et de services aux entreprises envisage maintenant d'introduire un système dans lequel le client reçoit automatiquement des titres électroniques, à moins qu'il ne demande explicitement des titres en papier.