Mondiaux de cyclocross : Wout van Aert décroche un 3e titre consécutif

Wout van Aert est devenu champion du monde de cyclocross pour la troisième fois consécutive dimanche à Valkenburg aux Pays-Bas. Le coureur de 23 ans a dominé largement l'épreuve et a franchi la ligne d'arrivé en solitaire avec plus de deux minutes d'avance sur un autre Belge, Michael Vanthourenhout. Le grand favori de la veille, le Néerlandais Mathieu van der Poel, a pris la troisième place.

C'est la troisième médaille d'or pour la Belgique dans ces championnats du monde après celles de Sanne Cant chez les dames élites et d'Eli Iserbyt chez les espoirs.

Van Aert a littéralement survolé la course. Sur un parcours boueux, lourd et piégeux, le champion belge a fait parler sa puissance dès le premier tour. Après un départ moyen où il avait accumulé quelques mètres de retard sur van der Poel, van Aert a rebouché le trou qui le séparait du Néerlandais en montrant toute sa force sur les secteurs à pied.

Au début du deuxième tour, van Aert est parvenu à décramponner son adversaire. Le Néerlandais a tout d'abord commis quelques erreurs de pilotage et perdu un peu de terrain sur van Aert. Bien plus à l'aise sur ce parcours, le Belge n'a pas mis longtemps à accroître son avance et comptait déjà 25 secondes d'avance à la fin du deuxième tour.

Probablement dans un jour sans, le dominateur de la saison n'est pas parvenu à développer toute sa puissance et s'est même fait rejoindre puis dépasser par le surprenant Michael Vanthourenhout. Impeccable sur la partie de pilotage comme dans les secteurs à pied, van Aert a pu savourer pleinement son dernier tour alors que Vanthourenhout a dû attendre les dernières centaines de mètres pour laisser exploser sa joie. Van der Poel a quant à lui dû s'employer jusqu'au bout pour résister au retour de Toon Aerts, finalement 4e sur la ligne.

Sven Vanthourenhout a donc réussi pleinement ses premiers mondiaux en tant que sélectionneur belge avec un doublé enthousiasmant. Critiqué à plusieurs reprises avant ce rendez-vous, notamment pour la non-sélection de Kevin Pauwels, Vanthourenhout s'en sort finalement avec trois médailles d'or pour la Belgique.

2018 Tim de Waele

Eli Iserbyt médaille d'or chez les espoirs

Eli Iserbyt, 20 ans, favori du mondial espoirs de cyclocross (moins de 23 ans) dimanche sur le circuit de Valkenburg, aux Pays-Bas, s'est montré à la hauteur de la situation en dominant effectivement la course arc-en-ciel. Il s'est imposé sur le coup de midi devant le Néerlandais Joris Nieuwenhuis, tenant du titre, 2e à 28 secondes, et le Français Yan Gras, 3e à 35 secondes, qui ont longtemps été à la lutte pour cette deuxième place. Thijs Aerts s'est classé 5e à 1:44, derrière le Tchèque Adam Toupalik, 4e à 1:25, devant le Français Antoine Benoist, 6e à 1:55, et Timo Kielich, 10e à 3:11.

Aucun des rivaux présumés d'Iserbyt ne l'a sérieusement menacé dans cette épreuve qu'il aura pratiquement dominée d'un bout à l'autre, même si Nieuwenhuis qui a ensuite été victime d'une chute, avait pris un départ-canon.

Le Belge est ainsi remonté sur la plus haute marche du podium qu'il avait déjà gravie en 2016 à Heusden-Zolder.

Vainqueur de la Coupe du monde et présenté comme le challenger numéro un d'Iserbyt, le Britannique Thomas Pidcock, champion du monde junior en 2017, a dû se contenter de la 15eplace.